Alors qu’on se déconfine tous plus ou moins, les libraires ont vécu des temps assez durs. Mais cela n’empêche pas certains de vouloir expérimenter de nouvelles choses pour attirer le lecteur… Comme se lancer dans la vente de comics VO à un moment où les comics VF disparaissent des kiosques… Pour en parler, j’ai quelques questions à poser à Morgan de la librairie messine (à Metz en Moselle donc), bien connue de ses habitants : HISLER BD !

Salut Morgan, peux-tu nous présenter la librairie ?

Morgan : Salut ! Alors, la librairie Hisler BD est, comme son nom l’indique, une librairie spécialisée en Bandes Dessinées, Mangas et Comics. Nous proposons également des produits dérivés de ces domaines (affiches, figurines, etc.) ainsi que le rachat et la vente d’albums d’occasions (hors mangas et comic books format kiosque). Nous nous situons au 1, rue Ambroise Thomas à Metz ; en face de la cathédrale, vous ne pouvez pas nous louper. Nous sommes également présents sur certains événements comme le Livre à Metz et Le Rayon Vert (à Thionville), pour lesquels nous aurions dû avoir la chance de recevoir Laurent  »Fox Boy » Lefeuvre, JL Mast (Daredevil/Punisher, Thanos…) et Roland Boschi (Wolverine MAX, Punisher MAX, Star Wars…) si le court des choses s’était déroulé autrement.

HISLER-FORCE

Quel est le processus pour se fournir en comics VO ?

Morgan : Le fournisseur nous soumet un catalogue regroupant tous les titres à paraître deux mois avant leur parution ; single issues, TPBs, Hardcovers, etc. C’est ce catalogue que nous mettons à la disposition de nos clients (consultable en ligne, depuis le canapé, ou en papier, à la librairie) pour qu’ils établissent leur wishlist. Deux mois plus tard, les exemplaires sont là ! Pour des commandes particulières de fond c’est, selon la disponibilité, également faisable. Dans un premier temps nous ne proposerons que cette solution sans avoir de stock à la librairie parce que je ne connais pas encore les préférences de lecture de mes clients. Mais j’espère que l’accueil de ce service sera bon pour que je puisse développer davantage l’offre. C’est une entreprise qui ne pourra évoluer que grâce aux clients.

Pour se tenir au courant du process en détail ou des titres à ne pas manquer, il suffit de nous suivre sur FB ou IG. Mais le mieux est encore de nous envoyer un mail à [email protected] pour s’inscrire à une newsletter mensuelle UNIQUEMENT CONSACREE aux comics VO.

D’où vient ce choix de se lancer dans la vente de comics VO ?

Morgan : Déjà parce que je suis moi même consommateur de comics US. Je pense que c’est un marché à part entière pour plusieurs raisons que je vais développer, et que ça manquait en Lorraine !

OK mais pourquoi avoir envie de se lancer ? Quel intérêt pour le lecteur ?

Morgan : Il est parfois plus agréable de lire en version originale pour les mêmes raisons qu’on préfère regarder les séries TV ou les films en VO (en plus, on lit avant la traduction VF !). Au delà de la lecture, c’est l’objet en lui même qui mérite l’attention. Parce qu’un lecteur est bien souvent aussi un collectionneur, et le marché du comic book US l’a bien compris avec toutes ces variant covers. J’avoue, c’est souvent la quête du Graal pour obtenir la cover que l’on veut mais c’est ce qui donne encore plus de valeur sentimentale à l’objet. On aime avoir sa comic box à la maison et fouiller dedans comme on peut le voir dans « Big Bang Theory« .

Au delà de ton cas personnel, tu penses que ta démarche peut trouver son lectorat ?

Morgan : Si je souhaite développer cette offre sur Metz c’est aussi parce qu’une part de notre clientèle est touristique, parfois étrangère, et la question des BD en anglais revient assez régulièrement. Nous avions fait le test avec quelques titres comme « V for Vendetta », « Batman Year One », « Watchmen » et même Tintin et Astérix (bien que là ce soit de la traduction, évidemment), nous avions depuis toujours des Calvin & Hobbs bilingues aussi, et force est de constater que les lecteurs sont au rendez-vous. Mais bien plus que cette partie de nos clients ponctuels, c’est surtout nos clients fidèles (de longue date ou en devenir) que j’espère satisfaire avec cette nouvelle offre.

De manière plus générale, je tente aussi de refaire la part belle à l’industrie du comic book, qu’elle soit américaine ou française. On voit de plus en plus d’adaptations filmées, plus ou moins réussies, et si les ventes des titres originels connaissent un regain d’intérêt, ça s’arrête là. Le reste de la production  »non adaptée » n’est pas forcement plus sollicitée. Je souhaite inviter le plus grand nombre de curieux à découvrir des titres ultra cool.

C’est pour cette raison que je me suis rapproché de Laurent Lefeuvre et Thierry Mornet, par exemple, qui pendant le confinement ont mis en place des opérations spéciales pour soutenir les librairies indépendantes. Nous avons donc l’ex-libris Super Peinard exclusif à Hisler BD que nous offrons à nos clients et encore quelques exemplaires de l’édition collector du Garde Républicain avec une superbe cover de Frank Cho. D’autres surprises de taille devraient égayer le reste de l’année pour les fans de super-slips !

Est-ce que ce n’est pas dû au fait que ComiXology avait augmenté ses prix, du coup des lecteurs doivent se dire qu’il vaut mieux les acheter en papier ?

Morgan : Pas vraiment. La news est tombée à point nommé. Je ne sais pas quelle est la part du lectorat ComiXology mais s’ils veulent se tourner vers la version papier, effectivement devenue moins onéreuse, notre porte leur est grande ouverte !

C’est surtout l’augmentation du prix des kiosques Panini et, dans une autre mesure, de Urban Comics, qui m’a fait réfléchir à cette option. Je pense personnellement que ce format est voué à disparaître du marché français. Et c’est en discutant de cela avec plusieurs clients que j’ai constaté qu’il y avait beaucoup de lecteurs de VO. Des lecteurs de numérique, mais aussi et surtout des lecteurs dépourvus de solution pour se fournir. Des lecteurs qui refusent de passer par Amazon (qu’est ce que je les aime ceux-là !!! les lecteurs, hein, pas Amazon…).

Qu’est-ce que que tu pourrais nous conseiller de bien ce mois-ci ?

Morgan : Les sollicitations du mois de Juin (à paraître en Août, donc) sont assez épurées ; vous vous douterez de la raison. Mais il y a tout de même quelques titres séduisants.

Le fameux Three Jokers de Goeff Johns et Fabok, les suppléments à l’univers Dark Knights Death Metal : Guidebook et Legends of the DK, les origines de Maestro, cette terrible version de Hulk, les Fantastic Four de Mark Waid et Neal Adams, rien que ça, ou l’intégrale TPB du très adulé House of X – power of X de Jonathan Hickman.

En indé, on n’est pas sans reste puisqu’il y aura le Last Ronin de Eastman et Laird qui proposent une version futuriste de leurs Tortues et une micro serie Locke & Key que l’on peut voir comme un prélude au crossover avec Sandman.

De quoi se mettre bien pour un premier test !

Dernière question : si tu devais avoir un super-pouvoir, ce serait lequel ?

Morgan : J’ai déjà un super-super pouvoir ! Mais chuuuuteu … c’est un secret !!!

OK, merci pour ces quelques infos. En tout cas on va suivre votre initiative de près et on vous espère plein de réussite.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
.