On vous parlait récemment de leur webtoon Urban Animal : qui sont Justin Jordan et John Amor, ses créateurs ?

John Amor est un illustrateur et scénariste philippin, notamment réputé pour Judas : The last days, qu’il réalise en collaboration avec Kurt Huggins et W. Maxwell Prince. Cette bande dessinée raconte la nouvelle vie de Judas Iscariote, deux mille ans après avoir trahi le messie, dans un monde qui lui est inconnu. C’est un monde où les fictions les plus étranges sont devenues réalité avec des monstres, des immortels… On suit alors l’histoire d’un Judas suicidaire dans sa quête de libération.

Le travail de John Amor est d’autant plus remarquable qu’il doit faire face à une grande variété dans son travail artistique. Le livre comporte des scènes mélangées du monde moderne, d’épisodes bibliques et historiques et des passages de pure fantaisie et malgré ça, le personnage principal reste tout de même reconnaissable dans chaque décor et fidèle à son design d’origine.

 

 

Également en collaboration avec W. Maxwell Prince, John Amor a illustré One Week in The Library, un comics indépendant qui raconte l’histoire d’un bibliothécaire. Celui-ci fait l’expérience d’évènements étranges par le biais de la lecture de sept nouvelles, une par jour, pendant une semaine. Au fil de la lecture, on en vient à comprendre le rôle du bibliothécaire ainsi que sa vie.

L’art de John Amor est ici primordial puisqu’à travers son travail, le lecteur est transporté dans les différents univers que traverse le libraire. On y découvre entre autres des pages de journaux et des illustrations plus semblables à celles de dessins animés à tel point que la frontière entre la bibliothèque, le monde réel, et les livres devient floue.

 

 

Justin Jordan, quant à lui, est un scénariste américain de comics. Il s’est surtout fait connaître avec sa série Luther Strode, un comic book d’action qu’il a co-créé avec l’artiste Tradd Moore. Cette oeuvre l’a propulsé vers le succès puisqu’il travaille désormais avec une multitude de grands éditeurs de comics. C’est ainsi qu’il a pu écrire 22 numéros de Green Lantern: New Guardians, pour DC Comics, par exemple.

 

C’est donc la série Luther Strode qui propulse Justin Jordan. Luther, c’est un jeune un peu chétif qui subit quotidiennement les moqueries et la violence de ses camarades de classe. Il se tourne alors vers la méthode Hercule, aux effets extraordinaires. Ses capacités mentales et physiques explosent complètement et il se retrouve doté de pouvoirs incroyables. Mais il y a un grand prix à payer pour une telle puissance. Il se retrouve dans une position de super-héros à la Spider-Man mais en beaucoup plus violent et beaucoup moins moral. La série Luther Strode est adaptée en VF par MAKMA et Edmond Tourriol aux éditions Delcourt.

 

 

Justin Jordan est également le scénariste de Dead Body Road, un récit sur la quête de vengeance d’Orson Gage qui a perdu sa femme, policière, dans un braquage raté. Il cherche donc à mettre la main sur les voleurs et tous ceux impliqués dans le braquage afin de les assassiner tous, sans exception. Justin Jordan avait déjà prouvé son talent pour dépeindre des récits violents avec Luther Strode, et cette bande dessinée est encore un bon polar plein d’action, d’armes et de sang dont le scénariste connaît bien les codes. Vous pouvez lire la VF de Dead Body Road adaptée par les éditions Delcourt.

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter