Alors que Les Gardiens de La Galaxie vol. 2 est encore sur nos écrans, James Gunn vient tout juste de terminer le premier jet du scénario du futur troisième. Et il se retrouve face à un problème épineux : la continuité qu’il a lui-même instaurée dans ses films. Tout en écrivant son nouveau scénario, le réalisateur n’a cessé de repenser à un petit détail qu’il avait inclus dans le premier film des Gardiens de la Galaxie et qu’il souhaiterait développer et, de ce fait, briser la continuité installée dans le MCU.

« J’ai une très bonne raison scénaristique de casser l’ordre et je suis resté éveillé toute la nuit dernière pour savoir si je le ferai ou pas. Je ne sais pas encore » a déclaré Gunn. Il a alors demandé au public s’il était pour ou contre cette idée. La réponse est sans appel : c’est un grand « pour ».

Le réalisateur n’en a pas révélé plus quant aux raisons exactes de ce revirement, et a simplement posté cette photo en disant que la raison se trouvait dans cette scène du film.

 

 

Dans le premier film, lorsque les personnages principaux sont arrêtés et pris en photo par la Nova Corps, des informations s’affichent à côté d’eux, expliquant leurs origines, leurs parcours, leurs habilités etc. Peu de personnes ont probablement pris le temps de lire la totalité de ces informations mais, apparemment, la source du problème de James Gunn se trouverait ici, dans la scène de Gamora, interprétée par Zoey Saldana. Si on regarde de plus près, on peut voir qu’il est notamment écrit qu’elle est la dernière survivante du peuple Zehoberei, une information qui pourrait probablement bouleverser le MCU, est-ce donc de celle-ci dont parle le réalisateur ?  Ou on pourrait tout simplement considérer que la Nova Corps détient de fausses informations. Mais ce ne sont que des suppositions pour le moment, puisque James Gunn n’a rien ajouté sur le sujet. Il faudra donc être patient.

Source

Marvel Comics

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter