L'info traînait sur les sites spécialisés depuis décembre, mais IDW l'a officiellement confirmé à The Hollywood Reporter : l'éditeur perdra les licences Transformers et G.I. Joe à la fin 2022.

"À la fin de l'année 2022, IDW fera ses adieux à la publication de comic-books et de romans graphiques G.I. Joe et Transformers", a déclaré la société dans un communiqué transmis à THR. "Nous sommes extrêmement fiers de notre gestion de ces titres – 17 ans avec les robots camouflés et 14 ans avec A Real American Hero – et nous remercions la légion de fans pour leur soutien indéfectible, mois après mois. Nous sommes également éternellement reconnaissants à chacun des créateurs talentueux qui ont contribué à donner à ces personnages une vie en quadrichomie."

Les deux séries régulières Transformers et Transformers: Beast Wars devraient se conclure durant l'été pour laisser la place à deux séries limitées événementielles qui rempliront le programme de fin d'année et qui devrait permettre à l'éditeur de conclure dignement la fin d'une époque. Plusieurs projets ponctuels comme des numéros spéciaux autour de divers personnages sont également prévus.

Couverture de Transformers #40 par Angel Hernandez (IDW/Hasbro)

Pour G.I. Joe, le hasard du calendrier a voulu que cette dernière année chez IDW soit celle des 40 ans de la version moderne. Pour fêter ça, février verra le début d'une série limitée, G.I. Joe: Saturday Morning Adventures, de Eric Burnham et Dan Schoening, qui reprendra l'esprit du dessin animé des années 80, tandis que la série mensuelle G.I. Joe ira tranquillement vers son numéro 300, toujours sous la houlette de l'indéboulonnable scénariste Larry Hama. D'autres célébrations sont bien évidemment à prévoir et seront annoncées en temps utiles.

Pas d'explications sur la fin de la collaboration entre IDW et Hasbro, même si il se murmure qu'Hasbro n'était plus très satisfait de la gestion d'IDW ces dernières années sur ces licences. En revanche, les autres propriétés d'Hasbro, My Little Pony et Dungeons & Dragons reste -pour le moment- dans le giron d'IDW. Cela reste, malgré tout, un gros coup dur pour la maison d'édition. L'essentiel de son activité repose sur l'exploitation de licences et, outre Transformers et G.I. Joe, elle doit faire face également à deux autres défections avec la perte récente des titres jeunesses Marvel et Star Wars.

Couverture de G.I. Joe Saturday Morning Adventures #01 par Dan Schoening (IDW/Hasbro).

La maison-mère IDW Media Holding vient d'ailleurs de publier son rapport annuel sur ses résultats financiers et les projections pour cette année. Le rapport estime que le départ des licences devrait entraîner une perte sèche de 1,2 millions de dollars dès cette année. Il préconise donc d'augmenter les ventes des licences encore présentes (comme Teenage Mutant Ninja Turtles, Sonic the Hedgehog ou Star Trek), mais surtout de se tourner vers plus de productions inédites. Le plan est de lancer 5 à 6 nouvelles séries à partir de juillet. "Nous nous préparons à développer environ 40 titres originaux par an, soit plus du double des années précédentes", a même déclaré le PDG, Ezra Rosensaft, "et nous continuons à rechercher activement de nouveaux créateurs et titres. Nous disposons désormais du personnel, des processus, de la discipline en matière de coûts et d'un bilan amélioré pour exploiter au mieux ces propriétés."

Quant à Transformers et G.I. Joe, les rumeurs vont bon train concernant une arrivée chez Skybound, le label de Robert Kirkman (Walking Dead, Invincible). Rien n'a été confirmé pour le moment et si cela s'avérait exact, de toute façon, nous ne verrions pas les nouvelles séries avant 2023.

Couverture de G.I. Joe #291 par Freddie Williams II (IDW/Hasbro).

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter