Début décembre dernier, Netflix annonçait l'annulation de la série Cowboy Bebop après seulement trois semaines d'exploitation. Si certains fans de la série anime d'origine semblaient d'accord avec la décision, ceux conquis par la série en live action ont été déçus. Et ils ne sont pas les seuls.

En effet, l'annonce a également été une surprise pour les personnes associées au projet, dont l'acteur John Cho qui campait l'insolent Spike Spiegel, un des personnages principaux de Cowboy Bebop. C'est d'ailleurs au cours d'une interview données à The Hollywood Reporter que Cho s'est exprimé sur le sujet.

"J'ai mis beaucoup de ma vie dans Cowboy Bebop. Je me suis blessé en tournant cette série et j'ai pris une année sabbatique à cause de l'opération, je me suis consacré à la rééducation, je suis revenu et j'ai terminé la série", a-t-il déclaré. "C'était juste un événement énorme dans ma vie et c'était soudainement terminé. C'était très choquant et j'étais déprimé."

Pour les besoins du tournage, l'acteur était allé jusqu'à déménager avec sa famille en Nouvelle-Zélande pour la durée du tournage. Mais il a su trouver un peu de réconfort auprès des fans qui ont, eux aussi, été choqués de l'annonce.
"J'aurais aimé pouvoir contacter tout le monde et leur faire des câlins. Je suis un peu perplexe quant à la façon dont vous pouvez vous connecter avec des gens que vous ne connaissez pas en faisant votre travail, mais je ne remettrai pas cela en question. Je vais l'apprécier et le chérir."

Les raisons de l'annulation brutale de la série sont encore inconnues à ce jour. Plus pragmatique que John Cho, l'acteur Mustafa Shakir, qui jouait Jet Black, avait donné son avis sur la question via son compte Instagram.
"Quelle belle opportunité, n'est-ce pas ? ! J'ai pu jouer Jet Black ! Je ne pourrai jamais ne pas être lui... pour ainsi dire. C'est dur à cuire pour moi. Netflix a fait des pieds et des mains pour nous afin que ça se fasse. Ils ont vraiment pris soin de nous quand la merde a frappé le ventilateur. Mais au final, les affaires sont les affaires et c'était un grand vaisseau qui avait besoin de beaucoup de carburant. Peut-être que les "haters" et les critiques nous ont eu, peut-être que ce n'était pas aussi bon que nous le pensions. Tout ce que je sais, c'est que nous l'avons fait dans les conditions les plus folles et je suis fier de ce que nous avons fait. Merci d'avoir rêvé avec nous. A bientôt, les cowboys de l'espace."

Source : The Hollywood Reporter

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter