17 ans après L’Armée des Morts (Dawn of the Dead) Zack Snyder revient dans l’univers des zombies avec Army of the Dead.

Lors d’une interview donnée à Entertainment Weekly, le réalisateur s’est donc confié sur ce nouveau film produit par et pour Netflix.

Pour commencer, Snyder présente le film comme étant un film de zombie ET de braquage. Un “film de genre, dans un film de genre” comme il le dit lui-même. L’histoire racontera la création d’une équipe d’indésirables qui tentera d’infiltrer une forteresse imprenable, en l’occurrence un Casino de Las Vegas.

“Vous vous attendez à du pur chaos de zombies et c’est ce que vous aurez à 100%. Mais vous aurez aussi des personnages formidables qui ont un parcours fantastiques. Vous allez être surpris par la chaleur et les vraies émotions de ces personnages. Un film de zombie et de braquage, mais avec du coeur.”

L’idée du film n’est pas récente. Snyder y pensait depuis son film de 2004 (remake du classique de George A. Romero, Zombie).

Ce nouveau film établira que la peste zombie a débuté dans la Zone 51. Le gouvernement américain a réussi à limiter la population de zombies à la ville de Las Vegas autour de laquelle un mur a été construit. Evidemment, les casinos sont donc toujours plein d’argent qui attend sagement d’être sauvé par les braqueurs les plus dingues.
Avec L’Armée des Morts, Snyder voulait réaliser un film qui répondait à tous les codes du genre. Mais il avait donc envie d’apporter autre chose pour ce nouveau film. Et c’est ce qui a d’ailleurs séduit Netflix.
Le réalisateur s’est également autorisé d’ajouter un soupçon de politique dans son film, y voyant des métaphores sur l’immigration, le consumérisme et le chauvinisme patriotique.

Côté casting, on notera la présence de Dave Bautista (Drax des Gardiens de la Galaxie) qui a refusé un rôle dans The Suicide Squad (de son ami James Gunn) pour être dans ce film. Et pourtant ce n’était pas gagné, l’acteur ayant commencé par refuser l’offre. Il a tout de même pris le temps le lire le scénario et a finalement été conquis. De son aveu, le fait de vouloir travailler avec Zack Snyder a également été une des raisons de son accord final.

Casting toujours, alors que le tournage était bouclé, l’acteur Chris D’Elia a été accusé de harcèlement sexuel par plusieurs femmes. Souhaitant marquer le coup et témoigner leur respect “de l’humanité et de la décence”, Snyder et la production ont tout simplement décidé d’effacer D’Elia du film et de le remplacer par l’actrice/humoriste Tig Notaro (Star Trek Discovery).

C’est un rôle comique et Zack m’a demandé de faire ce que je sais faire, ce qui est parfait, vu que comme je le dis à chaque fois aux réalisateurs, je n’ai pas de nuances. Mais j’ai commencé à réaliser que wow, je jouais dans un film” . Et effectivement, il a peut-être fallu un peu de temps à la comédienne pour bien s’en rendre compte, dans la mesure où elle a du tourner ses scènes sur fond vert.

Pour rappel, Netflix mise gros sur ce propos en lui ayant ajouté un film et une série animée préquels.
A ce propos, Snyder explique que la série (d’une durée totale d’environ quatre heures) nous permettra d’en apprendre davantage sur les origines du fléau zombie.

J’ai vraiment creusé profondément les questions de la peste zombie et d’où elle a commencé. Il suffisait de dire qu’elle vient de la zone 51 – ce que l’on voit au début du film – et que tout le casting du film se retrouvera dans la série animée, au côté de Christian Slater qui y tiendra le mauvais rôle. On va vraiment aller dans le détail sur les origines.”

Pour ce qui est des zombies, Zack Snyder ne veut pas trop en dévoiler. Il évoque des zombies classiques, comme ceux démocratisés par Romero, mais également d’autres zombies d’un niveau supérieur.

Aucune date de sortie n’a été communiqué pour Army of the Dead et ses préquels. Toutefois, nous pouvons nous attendre à ce que le film principal soit diffusé sur Netflix courant 2021.

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Calendrier Cinéma