Il vient d'être confirmé que Andor, la nouvelle série Star Wars de Disney+, sera la première série de la franchise pour la plateforme de Mickey, à ne pas utiliser le StageCraft. Tony Gilroy, le scénariste, et Diego Luna, qui incarne le capitaine Cassian Jeron Andor dans la série, ainsi que Fiona Shaw, nous expliquent pourquoi.

La franchise Star Wars a toujours repoussé les limites de la technologie, mais StageCraft a totalement changé la donne. Appelé aussi The Volume, il permet à Lucasfilm de créer numériquement des arrière-plans pendant le tournage, une sorte de mur-écran vidéo incurvé. Il permet surtout au mur vidéo de simuler des environnements réalistes qui s'adaptent en temps réels aux mouvements des caméras. Un avantage certain pour les acteurs qui peuvent ainsi leur éviter les écrans verts et s'immerger plus facilement dans leur rôle. Mais aussi, ça évite de multiplier les lieux de tournage.

Utilisé pour la première fois sur le plateau du film The Mandalorian, StageCraft a aussi servi pour Le Livre de Boba Fett et Obi-Wan Kenobi. Taika Waititi l'a également utilisé pour Thor : Love and Thunder, de même du côté de la Distinguée Concurrence pour une scène de The Batman, cette méthode permettant un éternel et réaliste coucher de soleil.

Nous aurions pu penser que ce serait désormais la règle, surtout pour les séries Star Wars, mais Andor en sera l'exception. "Yep, nous sommes de la vieille école", a déclaré le scénariste en chef Tony Gilroy à Empire Online, confirmant qu'ils ont construit des décors et tourné sur place pour le spin-off de Rogue One: a Star Wars Story. "Nous n'avons pas du tout utilisé StageCraft".

Diego Luna, ajoute : "En tant qu'acteur, c'est magnifique. Tout est mécanique. Vous interagissez avec des choses réelles". Fiona Shaw, quant à elle, note : "La maison de mon personnage est construite à partir de pièces de vieux vaisseaux spatiaux. J'avais l'habitude de sortir et de la regarder fixement. C'est à couper le souffle."

Mais Luna reconnaît toutefois que cette approche pratique a aussi quelques inconvénients. "À Pitlochry, en Écosse, nous avons dû marcher pendant des heures dans une montagne pour mettre en place un plan. Un effort énorme. C'est très dangereux d'y arriver. Tout ce que vous pouvez voir autour de vous, c'est le ciel, les arbres, les rivières, les lacs. Incroyable ! C'est comme être sur une autre planète."

Récemment repoussés, les trois premiers épisodes de la série seront disponible dès le 21 septembre 2022 sur la plateforme Disney+.

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter