Alors que le premier film Blade vient récemment de fêter son 20ème anniversaire, des discussions semblent avoir été entamées entre Wesley Snipes et les Studios Marvel.

Vu par certains comme le film qui a réellement introduit les super-héros au cinéma, Blade avait marqué les esprits par son ambiance et ses thèmes sombres, et la violence quasi omniprésente. Difficile donc de savoir si l’hybride humain/vampire aura sa place dans l’Univers Cinématique Marvel (le MCU), plutôt porté vers le grand public, ou gravitera autour comme le fera peut-être Venom.

Lors d’une interview donnée au site Vice.com, Wesley Snipes a donné plusieurs informations.

« Il y a beaucoup d’échanges sur le sujet en ce moment et nous sommes chanceux d’avoir l’enthousiasme et l’intérêt nécessaires pour faire revenir cet univers. Nous avons créé deux projets qui collent parfaitement à ce monde et quand les gens les découvriront ils auront du mal à décider lequel des deux ils aiment le plus.

Avec les dirigeants de Marvel et mon équipe, nous discutons depuis deux ans. Tout le monde est motivé. Mais ils ont un business à gérer et ils vont devoir se mettre d’accord sur ce qu’ils vont devoir faire, je pense. Dans l’intervalle, nous avons également nos propres affaires à gérer, donc…

Mais la prochaine fois que vous verrez quelque chose en rapport avec Blade, retenez mes mots : ce que nous avons fait jusqu’ici était un jeu d’enfant comparé à ce que nous faisons maintenant. »

Excitant, non ?

Concernant l’hypothèse d’un reboot avec un acteur plus jeune (et pourquoi pas avec le Blade de Wesley Snipes en tant que mentor), l’acteur a répondu :

« Il y a beaucoup de critères. Je veux dire, wow, c’est qui ce mec ? Sur le plan des compétences, il n’y a pas beaucoup de gars qui dansent, font les arts martiaux, jouent bien et qui peuvent avoir cette « saveur » Blade. Il n’y a pas beaucoup de « chocolat » dispo. Si tant est qu’ils doivent être chocolat. S’ils doivent être « vanille »… euh… je ne sais pas. Un casting non traditionnel, je suis pour. J’en ai déjà profité. Je ne sais pas si ce serait bon pour le marketing, mais on ne sait jamais. Donc, ouais, c’est difficile. Et ils devront être bien foutus et avoir du sex appeal. Ce putain de Blade a du sex appeal. Peut-être que vous avez quelqu’un en tête. Moi non. »

Affaire à suivre donc.

À lire aussi

.