The Promised Neverland est un manga shōnen, scénarisé par Shirai Kaiu et dessiné par Demizu Posuka. Il est édité en France par Kazé et actuellement six volumes sont disponibles. Un anime qui possèdera un total de douze épisodes est produit depuis le 9 janvier par le studio d’animation CloverWorks.

Ce manga qui mélange fantasy, action, aventure et épouvante est un petit chef-d’œuvre en devenir. Que cela soit l’ambiance pesante et angoissante, les mystères qui entourent le monde extérieur ou les retournements inattendus de situation, ce manga qui au début semblait féerique est en réalité tout le contraire…

Emma est une orpheline de dix ans qui réside à l’orphelinat Grace Field House. Avec ses frères et sœurs adoptifs, ils coulent des jours heureux avec Maman, la gérante de l’orphelinat. La seule règle est de ne pas franchir les barrières de l’orphelinat ou le portail, règle auxquelles les enfants se plient sans se poser de questions. C’est le jour où Emma et Norman s’aventurent au portail que la véritable descente aux enfers commence…

L’objectif principal est de s’enfuir de l’orphelinat avant de subir le même sort que les autres. Mais, une fois dehors, Emma et les autres enfants réussiront-ils à survivre face à ce monde inconnu qui s’offre à eux ?

Le style de dessin, bien que simple et épuré, n’en reste pas moins très joli. Il représente aussi bien les scènes d’angoisse que celles plus joyeuses.

Bien que génial, ce manga n’est pas recommandable à tout le monde. L’auteur n’hésite pas à montrer des cadavres ou des meurtres d’enfants ainsi que des scènes affreusement glauques et angoissantes, et ce dès le premier volume. Si vous êtes une âme très sensible, il vaut mieux éviter ce manga.

.