Alors que beaucoup pensaient que The Batman s'inspirerait plus ou moins largement des comics Année Un (Year One) et/ou Un Long Halloween, le réalisateur/co-scénariste Matt Reeves a révélé pendant le DC FanDome quelle histoire de la chauve-souris lui a servi de base pour le film.

Voulant explorer davantage la psychologie du personnage, c'est vers le comics Batman : Ego (de Darwyn Cooke) que Reeves s'est tourné.

"Je voulais entrer dans la tête du personnage et m'intéresser à sa psychologie. Pour moi, je pense qu'une des plongées les plus cool et profonde se trouve dans Ego. Il se confronte à la bête qu'est Batman et c'est ce genre de dualité que je recherche. Il y a beaucoup de matière avec ce qu'il essaie de faire en faisant face à sa part d'ombre et son niveau de connaissance de soi.

On est capable de comprendre ses motivations, mais Batman est brisé et pourquoi il fait ce qu'il fait et les raisons qui le poussent à penser que c'est juste ont une sorte d'ancrage héroïque. Et il y a a également tellement de choses qui sont motivées par des aspects de sa personnalité qu'il ne connaît pas encore... c'est ce genre de choses qui sont très connectées à la vision de Darwyn Cooke pour Ego."

Batman : Ego explore pour nous la psyché de Bruce Wayne qui, après avoir assisté au suicide d'un petit malfrat, a des visions de celui qui se présente comme son alter ego, représentation schizophrénique de la culpabilité du personnage. Le scénariste nous invite donc d'une certaine manière à une séance de psychanalyse du protecteur de Gotham City qui doit faire face à la violence de ses actes justifiée par sa volonté de défendre sa ville.

Il y a donc fort à parier que le Batman / Bruce Wayne interprété par Robert Pattinson soit la version la plus torturée du Chevalier Noir jamais portée à l'écran.

Avez-vous lu Ego ? Est-ce que Matt Reeves a bien fait de s'en inspirer ?

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Calendrier Cinéma