On en a peu peu parlé, et pour cause, Superman & Lois, la dernière série DC Comics en date du réseau The CW n'a à cette heure toujours pas été diffusée en France.

Pourtant, après un pilote prometteur, on sentait que le nouveau méfait de Greg Berlanti partait sur les chapeaux de roues avec une approche relativement unique du mythe de Superman qui pourrait (si la série ne faisait pas office de spin-off de Supergirl) être considéré comme une suite quasi directe de la cultissime Lois et Clark : les nouvelles aventures de Superman. Série avec laquelle, on rassure les anti-nostalgiques épidermiques, elle n'entretient aucun rapport.

Alors que la première saison s'est mise en pause pour permettre à Supergirl de (enfin ?) tirer sa révérence, et à l'aube de sa reprise le 18 mai prochain, il est temps de revenir sur les cinq premiers épisodes, ses intrigues, ses hauts, ses bas, et mis à part quelques petits tropes et facilités, force est de reconnaitre qu'on est plutôt intrigués et emballés.

Attention : cet article contient des spoilers relatifs au cinq premiers épisodes de Superman & Lois. N'allez pas plus loin si vous souhaitez conserver la surprise.

L'avant dernier fils de Krypton

Superman & Lois se déroule quelques années après que Clark Kent et la journaliste de son cœur Lois Lane ont convolé en juste noces et sont devenus parents à quasi plein temps de deux jumeaux : Jonathan et Jordan. Le premier, forcément baptisé d'après le regretté père adoptif de notre héros, a tout pour lui - athlète de haut niveau, promis à un bel avenir et en couple avec une jolie lycéenne. En revanche, le second n'a pas cette chance. Introverti, maniaco-dépressif et sujet aux moqueries, il provoque d'importantes inquiétudes à ses géniteurs. Et les choses ne sont pas prêtes de s'arranger.

La Super Famille au complet.

En effet, Clark apprend une terrible nouvelle. Martha Kent, sa mère adorée, vient de décéder, laissant la ferme familiale à l'abandon et la ville de Smallville en deuil. Frappé par le chagrin, Clark voit là une occasion en or de revenir à ses racines et de faire prendre à sa famille un nouveau départ, à plus forte raison que lui et Lois ont été virés du Daily Planet, faute de budget et d'un rachat récent du journal par un certain Morgan Edge, milliardaire philanthrope ayant également investi des parts dans la ville natale du héros – qui compte bien dorénavant laisser le soin au général Lane de surveiller la planète à sa place.

Mais les événements se précipitent quand, à peine installés à Smallville, Clark et sa famille vont faire face à des dangers multiples, comme l'arrivée d'un étrange homme en armure s'en prenant immédiatement à Superman, l'apparition de nouveaux méta-humains visiblement liés à la société de Morgan Edge... et le déclenchement de super-pouvoirs kryptoniens chez Jordan, forçant Clark à révéler sa véritable nature à ses enfants qu'il a jusque là tenté de protéger de sa double identité.

Superman change d'air

Dès le début, la série prend une très grosse liberté avec son matériau. Exit Metropolis, re-bonjour Smallville ! En retournant à ses racines, le personnage de Clark Kent (ici brillamment joué par Tyler Hoechlin, déjà vu dans Supergirl) peut enfin faire face à des difficultés qu'on avait oublié qu'il pouvait vivre : les aléas de sa double identité. Triple, même, étant donné qu'il doit désormais composer avec le rôle de père de famille. Un père souvent absent, secret, qui va devoir assumer son coming out face à ses propres enfants. En particulier Jordan (Alex Garfin), son rejeton sombre et perturbé qui semble avoir hérité des super-pouvoirs de son paternel.

En plus de devenir le mentor de son fils, Clark ne doit pas négliger ses devoirs de Superman devant les nouveaux mystères de Smallville, tous centrés autour de l'intrigant Morgan Edge, sorte de nouveau Lex Luthor en devenir auquel une Lois Lane toujours aussi fouille-merde (jouée par Bitsie Tulloch) va mener une guerre idéologique au grand dam des habitants de Smallville qui ont bien besoin de mécénat de Edge pour retrouver sa superbe face aux difficultés du monde moderne. L'un dans l'autre, Superman aura rarement été aussi tiraillé et mis au pied du mur et c'est un excellent parti pris que de mettre autant de pression sur le personnage avec des ennuis du quotidien, aussi bien du point de vue super-héroïque que marital, lui à qui on reproche de ne pas être très accessible au spectateur.

Un Superman plus tiraillé que jamais.

Si chaque personnage du fameux duo titre a donc bien sa propre place dans l'avancée de l'intrigue de Smallville, Metropolis n'est tout de même pas laissée de côté et reviendra à plusieurs reprises le temps d'un combat ou d'une scénette relative à un personnage en particulier. Quid de Lex Luthor, éternel adversaire de l'Homme d'Acier ? Eh bien, il est bel et bien de la partie, mais sous une identité à laquelle nous n'aurions pas songé. Venu d'un futur alternatif, le "Capitaine" Luthor (Wolé Parks) mène la vide dure à Superman qui, dans son univers, est devenu mauvais et a tué la femme de Luthor, qui n'est autre que... Lois Lane ! Encore une fois, les prémices du personnage mythique changent radicalement et ce n'est pas pour déplaire aux fans qui ont déjà vu la relation Clark / Luthor traitée sous tous les angles possibles et inimaginables.

L'héritage de l'Homme d'Acier

En terme d'inédit, l'ajout des fils de Clark et Lois est l'une des meilleures composantes du récit, tout en étant, paradoxalement, une des plus agaçantes. En effet, on sait à force que The CW est une chaîne cherchant avant toute chose à plaire à un public adolescent, et si on pouvait pardonner à la culte Smallville de n'être centrée que sur des personnages jeunes (concept même de la série), l'aspect drama adolescent de Superman & Lois peut s'avérer un peu de trop, tant les arcs concernant les jumeaux Kent semblent téléphonés, centrés autour des éternels cycles de messages sociaux ringards sur la jeunesse (boire c'est mal, voyez, et les anti-dépresseurs aussi, voyez, et quand on est mal dans sa peau, on joue aux jeux vidéos et on écoute du rock très fort, m'voyez) et d'amourettes stupides comme on en a soupé sur les Flash, Arrow et consort.

On suit avec plus d'intérêt le couple star que les personnages secondaires.

En ce sens, la formule The CW est toujours là et on sent très nettement que Superman & Lois baigne dans cet univers. Pourtant, les tropes typiques du format sont agréablement détournés quand, pour changer, c'est le personnage de fils chéri à qui tout réussi (Jonathan Kent, joué par Jordan Elsass) qui se retrouve victime des choses, au même titre que son frère qui doit s'habituer à ses nouvelles capacités (bien moindre, selon un Jor El qui ne va contribuer qu'à faire piquer une énième crise au bambin autodestructeur).

Reste à savoir dans quelle direction l'histoire emmènera ses frères plus amis qu'ennemis grâce à leur bon fond et leur besoin d'être soudés devant la lourde responsabilité d'être du jour au lendemain projetés progéniture de Superman, mais on sent que chaque épisode pourrait faire pencher dans un sens ou dans l'autre ce très palpable et fragile équilibre familial.

Le syndrome Kryptonite

Si Smallville il y a, visages connus on reconnaîtra. Ainsi, les fans auront le plaisir de retrouver Lana Lang (Emmanuelle Chriqui), ex-grand amour de Clark désormais mariée à un pompier alcoolique et fier, tout prêt à se laisser guider par le nouvel ordre capitaliste que souhaite imposer Morgan Edge (Adam Rayner), un homme manipulateur et doucereux qui semble vouer un certain intérêt à un soubassement de roches spéciales dans la ville. Pile au moment où des méta-humains rentrent dans le tableau... On a comme qui dirait une impression de déjà vu et on espère éviter le méchant ivre de pouvoir et trop simpliste auquel la saga Superman nous a trop habitué.

Au final, la série, malgré quelques faiblesses dues à la formule type de la chaîne et autres niaiseries passagères, promet de très bonnes choses autour du personnage plus que clivant qu'est Superman qui, pourtant, n'a jamais été autant la cible des désirs de showrunners qu'en ce moment.  Un vent de fraicheur a soufflé sur la mythologie du dernier fils de Krypton. Mais ce que les mythologies de comics nous ont bien appris, c'est que, parfois, le vent tourne.

Rendez-vous le 18 mai pour s'assurer que la météo super-héroïque de DC ne va pas se gâter avec l'épisode 6 de Superman & Lois.







Superman & Lois 1x06 Trailer "Broken Trust" (HD) Tyler Hoechlin superhero series

Superman & Lois 1x06 Trailer "Broken Trust" (HD) Tyler Hoechlin superhero series


 

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Les épisodes du moment
Supergirl S06E15
Stargirl S02E10
Legends of Tomorrow S07E01
Batwoman S03E01
What if...? S01E10
American Horror Story S10E09
Javicia Leslie sera Batwoman pour la Saison 2
Titans S03E12
Another Life saison 2
What We Do In The Shadows S03E08
Legacies S04E01
Doom Patrol S03E06
Star trek : Lower Decks S02E10
Creepshow S03E04
Aquaman: King of Atlantis S01E01
See S02E08
Power Rangers saison 28
Fondation S01E05
Young Justice saison 4
Teen Titans Go! S07E23
The Walking Dead: World Beyond S02E04
Miraculous : Les Aventures de Ladybug et Chat Noir S04E16
Fear the Walking Dead S07E01
Les Simpson S33E04
Y: The Last Man S01E08
Supergirl S06E16
Stargirl S02E11
Legends of Tomorrow S07E02
American Horror Story S10E10
Batwoman S03E02
What We Do In The Shadows S03E09
Titans S03E13
Doom Patrol S03E07
Legacies S04E02
Creepshow S03E05
Aquaman: King of Atlantis S01E02
Locke & Key saison 2
Fondation S01E06
Invasion saison 1
Pokemon S19E84
Teen Titans Go! S07E24
The Walking Dead: World Beyond S02E05
Miraculous : Les Aventures de Ladybug et Chat Noir S04E17
Les Simpson S33E05
One Piece S21E105
Y: The Last Man S01E09
Supergirl S06E17
Stargirl S02E12
Legends of Tomorrow S07E03
Batwoman S03E03
Teen Titans Go! S07E25
What We Do In The Shadows S03E10
Walker S02E01
Legacies S04E03
Young Justice S04E04
Doom Patrol S03E08
Creepshow S03E06
Aquaman: King of Atlantis S01E03
Fondation S01E07
Invasion S01E04
Pokemon S19E85
The Walking Dead: World Beyond S02E06
Doctor Who S13E01
One Piece S21E106