Avec un joli troll sur les réseaux sociaux, les trois acteurs principaux du prochain Spider-Man (Tom Holland, Zendaya et Jacob Batalon) ont dévoilé des images du film accompagnés de faux titres avant de dévoiler un peu plus tard l’officiel : Spider-Man: No Way Home.

Ces maigres premiers indices permettent de nous faire patienter jusqu’à Noël 2021 et nous poussent vers la probable direction que pourrait prendre le huitième long métrage sur l’Homme-Araignée. Il est très courant que les adaptations cinématographiques puisent leurs sources d’inspirations dans les comics qui les ont vu naître. Et ce film ne dérogera pas à la règle avec la possibilité d’adapter la mini-série « Happy Birthday«  (« Joyeux Anniversaire » en VF) par J. Michael Straczynski et John Romita Jr.. On vous explique pourquoi et ce que cela pourrait impliquer.

Une revisite de la carrière de Spider-Man

Publiée en fin d’année 2003, cette mini-saga en trois parties nous amène jusqu’au 500e numéro d’Amazing Spider-Man. Cela débute lorsque New York est attaquée par des êtres mystiques et notamment les Sans-Âmes. Plusieurs héros Marvel se rendent donc sur place pour les combattre, le Monte-en-l’air compris. Reed Richards des Quatre Fantastiques ouvre malgré lui un portail vers la dimension du puissant Dormammu qui en profite alors pour accéder à la Terre. Dr Strange lance un sort puissant mais Spider-Man se retrouve entre le Sorcier Suprême et l’entité inter-dimensionnelle.

Dans les numéros suivants, on retrouve le Tisseur à cheval entre plusieurs temporalités et réalités. Il voit à la fois son passé au moment où l’araignée radioactive s’apprête à faire de lui un héros, et un futur quelque peu chaotique où Tante May est décédée et Spider-Man fait face aux forces de police. Le Dr Strange le guide par la suite vers la « sortie » et Peter Parker visite des moments importants de sa carrière comme son premier affrontement contre le Vautour ou la mort de Gwen Stacy.

Spidey revient finalement quelques instants avant le combat et empêche Mr Fantastic d’ouvrir le portail et donc Dormammu d’envahir notre planète. Parker peut rentrer chez lui fêter son anniversaire entouré de ses proches et surtout de son Oncle Ben l’espace d’un instant, sorte de cadeau du Sorcier Suprême.

« Un petit road trip inter-dimensionnel, ça vous dit ? »

Ce que le titre et les images nous disent

Les photos dévoilées par les protagonistes de Spider-Man: No Way Home pourrait nous montrer le Sanctum Sanctorum du Dr Strange un peu délabré. Et on sait que le Sorcier Suprême lui-même sera présent, toujours interprété par Benedict Cumberbatch. Peter Parker est maintenant un fugitif accusé du meurtre de Mysterio depuis Spider-Man: Far From Home. Il pourrait alors trouver refuge dans le Saint des Saints. La possible introduction du Multivers pourrait également être au cœur du film en sachant que la série WandaVision, Dr Strange in the Multivers of Madness et Spider-Man 3 sont étroitement liés.

Le lien est alors vite établi avec cette saga mythique. En s’inspirant des comics, Peter Parker pourrait entamer un voyage initiatique chapeauté par Stephen Strange et le guidant vers l’acceptation de son rôle de super-héros. On pourrait, à travers quelques scénettes, découvrir comment Spidey s’est fait mordre par l’araignée et on pourrait explorer des réalités alternatives comme celles de Tobey McGuire et Andrew Garfield, pressentis pour reprendre leurs rôles d’Homme-Araignée. Ce serait également l’occasion d’entrevoir Oncle Ben quelques instants. Enfin, le titre du film pourrait laisser entendre la difficulté que Peter a pour rentrer chez lui et retrouver la quiétude de ses débuts.

Évidemment, cela ne concernerait pas le film dans sa globalité mais probablement une partie importante lorsque Peter se retrouve submergé par le poids des responsabilités, à l’image de la scène dans le jet avec Happy (Jon Favreau) dans Spider-Man: Far From Home.

Qu’attendez-vous de ce film ? Que pensez-vous y trouver ? Dites le nous en commentaire !

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Calendrier Cinéma