Tout le monde le sait, DC et Warner Bros misent gros sur Justice League et sont prêts à tout pour satisfaire les spectateurs, quitte à retourner des scènes et à investir des millions supplémentaires. Ainsi, on apprend que les reshoots qui ont lieu depuis deux mois à Londres et à Los Angeles ont coûté pas moins de 25 millions de dollars. Il n’est pas rare que des reshoots soient effectués pour de nombreux films mais ceux-ci en particulier font couler beaucoup d’encre de par leur chiffre exorbitant. Il faut dire que les emplois du temps des acteurs, pour la plupart très demandés, donnent du fil à retordre à la production qui a dû prolonger le temps imparti aux scènes re-filmées (une à deux semaines en général) et a donc fait exploser le budget (qui se situe entre 6 et 10 millions de dollars pour ces scènes additionnelles en temps normal).

Ce qui nous amène à l’autre point qui a fait beaucoup parlé : la moustache de Superman. En effet, durant ces reshoots, Henry Cavill est en tournage pour le prochain Mission Impossible 6 avec Tom Cruise, et doit faire des allers-retours. Or, pour les besoin du film, il porte une moustache. La Paramount, qui produit Mission Impossible, a refusé qu’il la rase. L’équipe du film Justice League doit donc faire avec, et effacera la-dite moustache plus tard, en post-production. L’information a bien entendu fait le tour du web, et les détournements de l’affiche sont légion (dont celui de Cameron Stewart en fin d’article).

Un dernier souci se pose également : Joss Whedon sera-t-il crédité en tant que co-réalisateur ? Vu qu’il n’était censé s’occuper que des soi-disant quelques reshoots déjà prévus par Zack Snyder, ça ne devait pas être le cas. Il semblerait tout de même que vu la somme de travail effectué, le réalisateur soit largement récompensé, financièrement d’une part, mais qu’il serait aussi finalement crédité. Peut-être en tant que producteur ou scénariste, voire même réalisateur principal. L’avenir nous le dira. Quant aux scènes ajoutées par Whedon, d’après des sources internes, il s’agit essentiellement de scènes de dialogues, dans le but de renforcer le lien entre les personnages, dynamiser l’ensemble, mais surtout, relier les scènes et séquences entre elles.

Rappelons que ce principe de reshoots est courant à Hollywood, même si ça l’est moins à ce niveau tout de même. World War Z et Rogue One: A Star Wars Story ont connu les mêmes déboires et ont su résoudre ces problèmes avant leur sortie.

Au vu du lynchage de Suicide Squad, on peut comprendre que la production se donne autant les moyens pour réaliser un film à la hauteur de l’attente.

Pour finir, une scène inédite du film dévoilée dans une publicité sur Snapchat :

 

JUSTICE LEAGUE au cinéma, le 15 novembre 2017 (voir la bande annonce)

Réalisé par Zack Snyder et Joss Whedon, avec Henry Cavill (Clark Kent/Superman), Ben Affleck (Bruce Wayne/Batman), Gal Gadot (Diana Prince/Wonder Woman), Ezra Miller (Barry Allen/The Flash), Jason Momoa (Arthur Curry/Aquaman), Ray Fisher (Victor Stone/Cyborg) et J.K. Simmons (le commissaire James Gordon).

Justice League of Mustache

Source

 

.