Apres l'échec cuisant au box-office de Solo : A Star Wars Story, Lucasfilm a changé son fusil d'épaule et le projet Obi-Wan Kenobi, qui devait être à l'origine un film pour les salles obscures, est devenu la mini-série limitée pour Disney+, que l'on attend avec une impatience non dissimulée. Il en est de même pour le film prévu sur Boba Fett, qui s'est transformé en série que l'on connait, Le Livre de Boba Fett, déjà diffusée sur le streamer aux grandes oreilles.

C'est lors d'une interview accordée à Entertainment Weekly, que Kathleen Kennedy, présidente de Lucasfilm, a expliqué comment le passage de Disney au streaming a modifié les plans pour Obi-Wan Kenobi : "Lorsque Bob Iger a très précisément dit : 'Nous allons commencer à changer notre priorité pour faire des séries pour Disney+, et nous lançons le service de streaming', c'est vraiment ce qui a changé notre stratégie. Nous avons commencé à examiner l'opportunité dans l'espace de streaming où nous pouvions faire de la narration de longue durée, et nous avons réalisé qu'il y avait une opportunité d'expérimenter dans cet espace sans le niveau d'examen minutieux qui se produit lorsque vous sortez un long métrage."

Le projet, qu'il soit destiné au cinéma ou à Disney+, a connu de nombreux écueils. Différentes équipes créatives, production repoussée pour des questions de scénario... Le projet a bien failli ne jamais voir le jour : "Nous cherchons, en fin de compte, à faire une histoire pleine d'espoir et édifiante", explique Kennedy. "Et c'est délicat quand on commence avec un personnage dans l'état où se trouve Obi-Wan après La Revanche des Sith. C'est une période assez sombre. On ne peut pas donner un coup de baguette magique à n'importe quel scénariste et arriver à une histoire qui reflète nécessairement ce que l'on veut ressentir."

Joby Harold (scénariste de Army of the Dead) a repris le travail initié par Hossein Amin, et a concocté une histoire, avec l'aide de la réalisatrice Deborah Chow, qui explique mieux ce qui s'est passé entre le moment à la fin de La Revanche des Sith, où le maître Jedi part se cacher, au vieux sage Ben Kenobi qui a mis Luke Skywalker sur la bonne voie dans l'Épisode IV : "La dernière fois que nous avons vu Obi-Wan dans les préquelles, il était très ému", explique Harold. "Il y a une passion en lui. Et quand on le revoit dans Un nouvel espoir, il est le maître zen. C'est l'histoire que je voulais comprendre - ce qui était arrivé à Obi-Wan entre le type à qui Ewan avait donné vie et celui que Sir Alec Guinness avait incarné."

Que reste t-il des histoires proposées par Hossein Amin ? "Nous avons hérité de certaines d'entre elles," explique Chow, "mais nous avons vraiment fait des changements significatifs et ajouté quelques éléments différents".

Obi-Wan Kenobi, à découvrir dès le 25 mai 2022 sur Disney+. Inutile de dire que le temps risque de paraître long jusque là. Les premières images ont mis l'eau à la bouche des fans du monde entier. On sait que Dark Vador sera de retour et on a hâte de voir un affrontement entre les deux ennemis et surtout hâte de revoir le très talentueux Ewan McGregor reprendre le rôle de Ben Kenobi caché sur Tatooine pendant toutes ces années.

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter