Lors d'une interview accordée au magazine Empire au sujet du film Ninja Turtles: Teenage Years (Teenage Mutant Ninja Turtles: Mutant Mayhem en VO), le réalisateur Jeff Rowe a expliqué le ton que les producteurs Seth Rogen, Evan Goldberg et lui voulaient donner au film d'animation.

"Nous voulions qu'il soit comme Stand by Me et Lady Bird. Mais, vous savez, avec les Tortues Ninja"

L'un des axes principaux de Ninja Turtles: Teenage Years est, comme l'indique son titre français (même si anglophone), de mettre l'accent sur le fait que les quatre Tortues Ninja sont des adolescents. Ce détail, souvent mis de côté dans les différentes adaptations des comics créés en 1984 par Kevin Eastman et Peter Laird, est pourtant important dans le développement des personnages, et l'équipe à la tête du projet – que l'on peut imaginer eux-mêmes comme de grand ados quand on connaît Seth Rogen notamment – semble vouloir faire honneur à cette caractéristique notable des héros.

Le film Stand by Me de 1986 est une adaptation de la nouvelle intitulée Le Corps de Stephen King. Mais la référence ici n'est pas forcément par rapport à l'aventure elle-même mais à son impact sur ses protagonistes. En effet, le film raconte l'histoire de quatre jeunes adolescents qui partent à la rechercher du corps d'un enfant disparu et a priori décédé dans l'espoir de passer dans la presse locale et devenir donc célèbres. Une aventure bien plus surprenante et exaltante que ce à quoi les quatre garçons s'attendaient. Or, on retrouve ici des composantes du synopsis officiel de Ninja Turles: Teenage Years, à savoir :

Après des années passées loin du monde des humains, les frères Tortues entreprennent de gagner le cœur des New-Yorkais et d'être acceptés comme des adolescents normaux grâce à des actes héroïques. Leur nouvelle amie April O'Neil les aide à s'attaquer à un mystérieux syndicat du crime mais ils se retrouvent dépassés par les événements lorsqu'une armée de mutants se déploie contre eux.

Quatre adolescents avec la volonté de gagner le cœur des habitants du coin par des actes remarquables, effectivement les trames principales des deux histoires se rejoignent.

Quant à Lady Bird, cette comédie dramatique de 2017 met en scène une adolescente qui lutte pour ne pas devenir comme sa mère, une femme très aimante mais au caractère bien trempé et particulièrement têtue. Ici, nous retrouvons la relation qu'entretiennent les Tortues Ninja avec Splinter, le rat mutant qui leur sert à la fois de père et de maître. Si ce dernier ne manque pas d'amour pour ses fils adoptifs, la rigueur dans laquelle il les a élevés s'oppose diamétralement à leur tempérament fougueux et curieux, ce qui fait qu'ils se sentent enfermés dans leur vie et ses contraintes.

Cette approche relativement inédite des Teenage Mutant Ninja Turtles (le nom original des Tortues Ninja) couplée à l'animation fraîche et dynamique comme en témoigne la bande-annonce – sans parler du doublage confié pour une fois à de véritables adolescents, pour la VO en tout cas – promet d'apporter de la nouveauté à cette franchise qui a su traverser les décennies, pour ne pas dire générations.

Il nous faudra patienter jusqu'au 9 août 2023 pour découvrir les quatre tortues adolescentes de Ninja Turtles: Teenage Years dans les salles de cinéma françaises.

Source : Empire

Suivez-nous pour ne rien rater :

Kevin EastmanPeter LairdTeenage Mutant Ninja Turtles (Tortues Ninja)

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter