Nous venons d’apprendre le décès de Nicola Cuti, éditeur, scénariste, dessinateur et écrivain.  Parmi sa production, il était surtout reconnu pour son personnage d’E-Man.

Nicola « Nick » Cuti est né le 29 octobre 1944 à New York, d’un père technicien de laboratoire photo et d’une mère au foyer. De 1966 à 1972, il fut policier militaire dans l’Air Force et il stationna à la base de Toul en France, à Cigli en Turquie et à Bangor, dans l’état du Maine. Alors qu’il était encore incorporé,  il publia ses premiers travaux chez l’éditeur Warren où il signa de nombreuses histoires pour les divers magazines de la firme, Creepy, Eerie ou Vampirella. En parallèle,  il commença la publication d’une BD underground, Moonchild the Starbabe qui aura trois parutions.

Couverture de Moonchild #1 par Nicola Cuti.

Sorti de l’armée, il rencontre sa future épouse, Charlene, en rendant visite à ses parents en Floride. Ils auront une fille, Jaymee.

Professionnellement,  il tente de faire publier Moonchild dans Witzend, la revue de son idole Wally Wood, mais il ne parvient qu’à placer que quelques pages de scénarii. Wood l’intègrera malgré tout dans son studio où Nick l’assistera dans la production de ses bandes, Cannon et Sally Forth. Il trouve également du travail dans le studio d’animation Krantz Animation Studio, dirigé par Ralph Bakshi qui venait de réaliser le premier long-métrage d’animation pour adultes, Fritz the Cat.

« Foxtale », extrait de Witzend #8 par Cuti et William Stillwell (Catawiki).

En 1972, Il commence aussi à écrire des scripts pour les différentes revues de la petite maison d’édition Charlton : Popeye, Haunted, Ghostly Haunts, Midnight Tales, Haunted Love, etc. Il se fait alors engager comme assistant éditeur par George Wildman. En 1973, Cuti crée le héros E-Man et, dans la même foulée, le detective privé Michael Mauser, avec le dessinateur Joe Staton. E-Man est un ensemble d’énergie consciente pouvant prendre n’importe quelle forme dont celle d’un super-héros. Un super-héros que Cuti veut inspiré du joyeux et insouciant Plastic Man. E-Man n’aura que dix numéros, mais les histoires de compléments permettront de découvrir,  entre autres, le scénariste Roger Stern et le dessinateur John Byrne.

Couverture de la réédition d’E-Man #1 par Modern Comics (1977), par Cuti et Joe Staton.

En 1976, Nicola quitte Charlton pour Warren, où il devient l’assistant de Louise Jones (future Louise Simonson) et Bill Dubay. Au début des années 80, Warren met la clé sous la porte et fin 82, Cuti devient l’assistant de Len Wein chez DC Comics. Outre son boulot éditorial, il écrit également,  notamment la mini-série SF Spanners Galaxy, illustrée par Tom Mandrake.

Couverture de Spanners Galaxy #6 par Tom Mandrake (DC Comics).

À cette époque, Joe Staton, co-créateur d’E-Man, est devenu le directeur artistique de la jeune maison d’édition First Comics. Grâce à cet éditeur, il a pu récupérer les droits d’E-Man. Malheureusement, le contrat de Cuti avec DC Comics l’empêche d’écrire pour First. C’est donc Martin Pasko et Paul Kupperberg qui écriront la nouvelle série, beaucoup plus parodique que la précédente. Cuti n’aura la possibilité d’intervenir que sur les deux derniers numéros des 25 épisodes du titre.

Couverture d’E-Man #25 par Joe Staton (First Comics)

En 1986, Bill Dubay, son ancien collègue de chez Warren, le fait venir à Los Angeles avec femme et enfant. Dubay est alors responsable de la partie animation de Marvel Productions et a besoin d’un designer pour les décors. Après Marvel Productions, Cuti restera dans le domaine de l’animation, en tant que free-lance, durant seize ans, travaillant entre autre pour Walt Disney Company, Universal Studios ou encore Sony Pictures. En 1995,  il divorce de Charlene.

Defenders of the Earth, où se réunissent Flash Gordon, Mandrake et The Phantom, est une des séries d’animations de Marvel Productions sur laquelle a travaillé Cuti.

Malgré ses occupations dans l’animation, il trouve le temps et l’occasion de revenir sur ses personnages fétiches. Chez Apple Press, il réactive Moonchild dans une mini-série en trois parties. Chez Comico, toujours avec son compère Joe Staton, il signe un numéro spécial E-Man (septembre 1989) et une série limitée en trois parties (janvier-mars 1990). Chez Alpha  Productions, tous deux produiront deux nouveaux one-shots (en 1993 et en 1994). Une troisième histoire sera mise en chantier à cette époque, mais elle sera publiée bien plus tard, en 2008, dans le fanzine Charlton Spotlight.

Couverture de Moonchild #2 par Nicola Cuti, dédiée à Wally Wood, son mentor (Apple Press).

En 1997, Cuti se lance également dans la production d’une série télé intitulée Captain Cosmos, un hommage aux pulps de S.F. des années 50. Cuti y incarne le rôle principal du Captain et sa fille Jaymee, celle d’une cadette de l’espace. Alors que le pilote est encore en  cours de tournage, Cuti et Staton produisent un comic-book chez Hamilton Comics. Il n’y aura finalement pas de série TV.

En 2003, Cuti part s’installer pour la Floride où il se spécialise dans la production de petits films indépendants (pour ne pas dire de séries Z), adaptant ses propres histoires. Il y crée Ni-Cola Entertainment LLC, qui produira de joyeux nanars tels que Grub (2005), Dark Dimensions (2006), Tidbits of Terror I et II (2008 et 2009) et on en passe (le site internet de Ni-Cola Entertainment est d’ailleurs une vraie mine d’or pour les amateurs de Nanarland). Il remettra Captain Cosmos sur le tapis avec un long métrage vidéo, Captain Cosmos and the Gray Ghosts (2007), dont il tient la vedette.

Video Thumbnail

CAPTAIN COSMOS,the last STARveyer

Nous venons d'apprendre le décès de Nicola Cuti, éditeur, scénariste, dessinateur et écrivain.  Parmi sa production, il était surtout reconnu pour son personnage d'E-Man. Nicola "Nick" Cuti est né le 29 octobre 1944 à New York, d'un père technicien de laboratoire photo et d'une mère au foyer. De 196

Il ressuscite également Moonchild, cette fois sous le sobriquet de Moonie. Elle est l’héroïne de plusieurs romans illustrés et d’une autre production vidéo, Moonie and the Spider Queen (2013), où elle est interprétée par Nakoma DeMitro, à qui Cuti vendra les droits du personnage en 2018, estimant qu’il en avait fait le tour. Il se concentrera sur un nouveau personnage, Starflake, dont il signera plusieurs romans à  destination des jeunes adultes.

Video Thumbnail

Moonie and the Spider Queen 15 min

Nous venons d'apprendre le décès de Nicola Cuti, éditeur, scénariste, dessinateur et écrivain.  Parmi sa production, il était surtout reconnu pour son personnage d'E-Man. Nicola "Nick" Cuti est né le 29 octobre 1944 à New York, d'un père technicien de laboratoire photo et d'une mère au foyer. De 196

Cuti est décédé le 21 février dernier, après une longue bataille contre le cancer. Au cours d’une carrière d’une cinquantaine d’années,  il aura fait les belles heures de l’underground et des indépendants durant les années 70 et 80, aura goûté aux joies d’Hollywood durant les années 90 avant de gagner son indépendance (même au prix d’une production cheap) pendant les années 2000. Au cours de ces années, il aura été récipiendaire de deux Ray Bradbury Awards et d’un Inkpot Award pour l’ensemble de sa carrière. Bon voyage, Captain Cosmos !

Sources : Wikipedia, Ni-Cola Entertainment

 

 

 

.