On ne va pas se mentir, l'année 2020 fut très pauvre en contenus cinématographiques, pour une raison que l'on connaît tous. Et Marvel Studios n'a pas échappé à la règle avec aucune production sortie (une première depuis 2009!) pour 3 prévues initialement : Black Widow, Eternals et Falcon and the Winter Soldier (en série sur Disney+). Le film solo sur Natasha Romanoff (avec Scarlett Johansson, Florence Pugh et David Harbour), qui devait inaugurer la phase 4, se fait désirer terriblement. En attendant, nous pourrons découvrir WandaVision, première série estampillée Marvel Studios, dés le 15 janvier 2021 sur Disney+. Mais l'après-Avengers: Endgame est toujours aussi flou. Essayons de déchiffrer un peu les différents projets présentés et ce que la prochaine ère de la Maison des Idées nous réserve.

Le multivers à explorer

Après les différentes annonces de Kevin Feige au ComicCon de San Diego 2018 puis lors du Disney Investor Day du 10 décembre 2020, les projets Marvel vont être nombreux et variés. En séries ou en films, Marvel Studios compte bien élargir son univers. Son univers ou ses univers ? On pourrait parler au pluriel car il semble aujourd'hui indéniable que le Multivers sera au centre des attentions, après voir exploré le voyage dans le temps et les réalités alternatives dans Endgame. C'est donc une continuité logique.

L'annonce fut clairement évocatrice lorsque la suite des aventures du Sorcier Suprême a été présentée : Doctor Strange in the Multivers of Madness. Cet aspect avait déjà été brièvement évoqué dans le premier opus mais cela va prendre davantage de place à l'avenir. Tom Holland (Spider-Man) a été annoncé au casting et les différentes rumeurs récentes laissent entendre que ce sera une ligne centrale de son prochain film. Scott Derrickson, réalisateur du premier Doctor Strange, a évoqué sur Twitter que les univers de Tobey Maguire et Andrew Garfield ont toujours fait parti du MCU "de facto". Seront-ils explicitement liés à l'univers que nous connaissons à travers le Spider-Verse grâce au Maître des Arts Mystiques ?

Dans le même temps, Elizabeth Olsen (Wanda Maximoff / La Sorcière Rouge) sera aussi présente au Sanctum Santorum après sa propre série WandaVision où cette dernière remodèle la réalité. Ses pouvoirs, devenus incontrôlables, peuvent servir de passerelle directement avec d'autres dimensions. N'oublions pas que Wanda est une mutante dans les comics et que ses pouvoirs seraient idéal pour introduire les Mutants en provenance d'un univers parallèle. Enfin, en plus d'être lié à ce show novateur, Feige a précisé que le film serait connecté à la série Loki qui explore des réalités alternatives et le temps avec l'introduction de la Time Variance Authorithy (TVA).

Dans le même registre, le troisième volet de l'Homme-Fourmi s'appellera Quantumania : le Royaume Quantique, élément central d'Ant-Man and the Wasp et d'Avengers Endgame, reviendra et on explorera à nouveau les innombrables possibilités que ce dernier offre. Il est probable qu'une de ces voies soit celle de la Zone Négative popularisée dans les comics par Les 4 Fantastiques et la famille Richards va (enfin !) avoir droit à son adaptation Disney. Scott Lang sera-t-il l'élément déclencheur de l'arrivée de la première équipe Marvel ?

Des connexions encore plus fortes

Même en explorant les possibilités du Multivers pour intégrer des personnages iconiques récupérés par Disney lors du rachat de la Fox, Marvel n'oublie pas ce qui a fait sa renommée cinématographique : un univers partagé. Les différentes inter-connexions entre les films seront donc toujours d'actualité à l'avenir, plus fortes encore tout en passant le relais à une nouvelle génération.

Si aucun film "réunion" n'est prévu pour le moment, les annonces de castings et les projets vont mettre en exergue des ponts entre les œuvres à venir. Cela commencera par Black Widow, où Scarlett Johansson passera le relais à Florence Pugh. Nous pourrons explorer le passé de l'espionne russe tout en développant une nouvelle génération autour de Yelena Belova. Cette dernière apparaîtra d'ailleurs dans la série Hawkeye où l'archer laissera ses flèches à Kate Bishop.

Autre exemple marquant d'extension de l'univers, WandaVision intègrera plusieurs personnages issus d'autres productions : Darcy Lewis (Thor), Jimmy Woo (Ant-Man et la Guêpe), Monica Rambeau (Captain Marvel)... Il y a fort à parier que ces mélanges de castings vont s'intensifier dans les prochaines années. Dans un autre genre, la série She-Hulk introduira la cousine de Bruce Banner (Mark Ruffalo), Jennifer Walters, avec en ligne de mire un affrontement avec l'Abomination (Tim Roth) déjà apparu dans l'Incroyable Hulk. Dans une autre série très attendue, nous découvrirons Kamala Khan aka Ms Marvel (Iman Vellani) et qui viendra prêter main forte à Captain Marvel dans le deuxième opus du film éponyme.

Dans l'optique d'étendre son univers et de creuser ses personnages, le Faucon va devoir faire équipe avec le Soldat de l'Hiver pour affronter le Baron Helmut Zemo, tous déjà apparus dans le troisième volet de Captain America. Ces deux héros seront probablement les descendants directs des Avengers originaux à l'avenir. Et dans un registre tout à fait différent, Thor devra reprendre ses activités cosmiques avec les Gardiens de la Galaxie (ou inversement) suite à leur départ ensemble de la Terre à la fin d'Endgame.

Pour finir, comment ne pas évoquer Iron Man ? Certes Tony Stark est mort en sauvant l'univers face à Thanos mais son héritage va perdurer : IronHeart (Riri Williams interprétée par Dominique Thorne) tentera de prendre le relais dans sa propre série tandis que War Machine (Don Cheadle) gèrera les conséquences de sa disparition et l'héritage de sa collection d'armures dans Armor Wars également sur Disney+.

Ce qu'on peut donc retenir de toutes ces annonces : un multivers en trame de fond à travers différents projets et un univers déjà bien présent mais qui continue de s'étendre et qui permettra de creuser de nouveaux personnages, autrefois secondaires. Les mix entre les shows seront nombreux pour cette Phase 4 et il semble évident que les premiers Avengers souhaitent éviter ce qui a causé leur défaite dans Infinity War : la désunion face à un ennemi commun.

La Phase 4 permettra avant tout de poser les bases d'une nouvelle trame scénaristique digne de la Saga de l'Infini avec une réunion complète possible de tous ces nouveaux personnages lors de la Phase 5 ?

debug: t=13 / nbp=14

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter