Mark Hamill

Fort du succès des deux premiers opus, James Gunn aurait bien aimé ajouter la présence d’un acteur bien particulier pour les Gardiens de la Galaxie Vol.3 : Mark Hamill. Et ça se comprend. Imaginez pour clore la trilogie space-opera des Gardiens, l’acteur emblématique de la plus grande saga du genre, Star Wars.

Tout est parti du tweet d’un fan qui demandait au réalisateur d’offrir un rôle à Mark Hamill dans le troisième Gardiens de la Galaxie. Gunn répondît en plaisantant que les deux habitaient Malibu, et qu’il l’invitait à en discuter autour d’un café. À leur grande surprise, Hamill répondît volontiers à l’invitation en tant que « voisin et acteur inutilisé ».

Ainsi, suite à un simple tweet, le réalisateur James Gunn et l’acteur Mark Hamill se sont rencontrés pour discuter. Une invitation, un dîner d’affaire, une belle histoire pour les médias, les rumeurs ont fait le reste. Le site Collider a voulu en avoir le cœur net et a directement posé la question au principal intéressé.

Mark Hamill explique qu’ils se sont bien vus, qu’ils ont parlé de plein de choses, mais pas trop de boulot, et pas du tout des Gardiens. Collider insiste : accepterait-il de jouer dans les Gardiens de la Galaxie 3« J’aime les films, ils sont bien. Mais je suis content d’être dans le public, il y a beaucoup moins de pression. C’est pourquoi j’aime tant Solo et Rogue One. Il y avait 100% de moins d’Hamill dans ces films, donc je n’avais aucune raison d’être anxieux. Je n’avais juste qu’à être dans le public, c’était génial. » Il ajoute qu’il serait plus motivé de prêter sa voix pour Marvel Animation, que de jouer un film Marvel en live-action.

Bien entendu, il lui a aussi été demandé si nous le verrions dans Star Wars IX. Nous vous épargnerons un article entier sur le sujet tant la réponse de Mark Hamill est brève : « Je n’en sais rien. Je suis toujours le dernier que l’on met au courant ! »

Pour les anglophones, vous trouverez ci-dessous la vidéo de la courte interview dans son intégralité.

Les Gardiens de la Galaxie 3 est attendu dans les salles obscures en 2020.

 

Video Thumbnail

À lire aussi