Legends of Tomorrow, saison 4

Dans la famille Arrowverse, Legends of Tomorrow fait office de petit frère fêtard, toujours en forme, ne tient pas en place, et se marre tout le temps. Mais voilà, le petit a déjà quatre saisons, sa voix devrait muer et devenir plus grave. Bien plus grave.

Car oui, d’après le showrunner Phil Klemmer au micro de The Hollywood Reporter, le ton devrait changer du côté de Legends of Tomorrow : « Ironiquement, le fait de se focaliser sur la magie et le mysticisme l’a rendu beaucoup plus sombre. Cela l’a rendu beaucoup plus moralement ambigu. Lorsque vous essayez de modifier le cours de l’Histoire, vous pouvez vous demander comment le faire, mais vous devez y arriver. En intégrant des créatures magiques dans l’univers de la série, de grandes questions se posent forcément, du genre : ‘Et s’ils existaient réellement parmi nous dans notre monde ? Est-ce vraiment notre monde qui devrait les gérer ? Nous avons passé un temps ridiculement fou à débattre sur la moralité dans une série sur les voyages temporels orientée comédie et action. Faut-il mettre un minotaure dans une cage  dans le Bureau du Temps ? Rien de tout ça n’existe, et pourtant, nous réfléchissons à la question : un Minotaure a-t-il une âme et une conscience. »

« Nous sommes beaucoup plus intéressés à trouver une nuance dans ces monstres et à renverser les mythes et les légendes », a-t-il poursuivi. « Nous découvrons quels contes de fées se sont trompés à propos de diverses créatures et monstres magiques. Certains de ceux qui sont supposés être magiques sont meurtriers et vice versa. »

Ainsi donc, durant l’écriture, les auteurs ont été visiblement très sérieux. Mais pas sûr que la série elle-même le devienne autant, finalement.

Legends of Tomorrow revient sur la CW ce 22 octobre pour une saison 4.

.