C'est une bien triste nouvelle que vient d'annoncer le dessinateur Carlos Pacheco. Dans un post maintenant effacé, il déclare être atteint d'une SLA (sclérose latérale amyotrophique).

Connue chez nous comme la maladie de Charcot, elle est en revanche appelée maladie de Lou Gehrig dans les pays anglophones d'Amérique du Nord, du nom d'un joueur de base-ball atteint par cette pathologie. Il s'agit d'une maladie dégénérative qui conduit à la paralysie progressive du patient, jusqu'à atteindre l'appareil respiratoire, conduisant au décès.

"Ce n'est pas possible. Le diagnostic final est clair : une sclérose latérale amyotrophique (maladie de Lou Gehrig) ou SLA.

Elle est là  et c'est ce qui doit être traité.

Il s'agit d'une tournure inattendue dans ma vie, mais je ne me sens pas moins chanceux de l'avoir vécu, d'avoir les expériences que j'ai eues, les réalisations que j'ai faites et les personnes que j'ai eu la chance de rencontrer. En vérité, cette vie a dépassé mes rêves d'enfant les plus fous.

Merci à tous ceux qui ont été là.

Continuons comme si de rien n'était !"

En avril dernier, l'artiste évoquait déjà son état de santé, annonçant son éloignement de la planche à dessins suite à une prochaine intervention chirurgicale pour soigner une paralysie de la jambe. Il évoquait alors avoir reçu le pire des diagnostics possible avant que l'on envisage cette opération.  Il semble pourtant que le pire se soit confirmé.

Pacheco s'est imposé au fil des années comme un dessinateur de premier plan sur plusieurs séries d'envergure pour le marché américain comme FlashExcaliburX-MenAvengers ForeverFantastic Four (dont il a également écrit les scénarii), JLA/JSA: Virtue and Vice, sa propre création ArrowsmithSuperman/BatmanGreen LanternUltimate Comics: Avengers ou encore Captain America. Plus discret ces derniers temps, se contentant de couvertures alternatives,  il a tout de même signé la mini-série The Life of Captain Marvel et une partie du numéro spécial Fantastic Four Reckoning War Alpha, qu'il n'a pas pu illustrer entièrement à cause de ces problèmes médicaux.

Superpouvoir.com a bien sûr une énorme pensée solidaire pour ce grand artiste, et pour sa famille, dans cette tragique épreuve.

Carlos Pacheco dans son studio en 2008 (Jose F. Ferrer/El Mundo)

Source : CBR

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter