Le succès de la série animée Invincible sur la plate-forme Amazon Prime Video (récemment renouvelée pour deux saisons supplémentaires) réveille les tensions entre les créateurs. Bill Crabtree, le coloriste des cinquante premiers numéros d'Invincible, vient d'attaquer en justice Robert Kirkman, le co-créateur et scénariste de la série. Il lui reproche de l'avoir grugé pour le priver d'une partie de ses droits sur le personnage.

Créé en 2002 par le scénariste Robert Kirkman et le dessinateur Cory Walker, Invincible a été le héros d'une série de comic-books de 144 numéros chez Image Comics, entre 2003 et 2018. Les cinquante premiers numéros ont été colorisés par Bill Crabtree et, à ce titre, celui-ci peut être considéré comme co-créateur d'Invincible, ayant établi la palette chromatique de son univers.

Crabtree indique qu'un accord verbal avait été trouvé dès le début entre Kirkman et lui. Le coloriste recevait 20% des ventes du comic-book (avec un minimum de 40$ par page) et 10% des éventuels revenus d'une exploitation multimédia (film, série jeu vidéo, etc.) du personnage.

L'affaire se corse en 2005. À la convention de San Diego, Kirkman se présente à Crabtree avec un document à signer. Dans ce "Certificat d'auteur", le travail du coloriste y est qualifié de work for hire, de travail de commande, et non d'un travail de co-création. Selon Kirkman, il ne s'agit que d'une manœuvre pour faciliter les négociations avec les producteurs.  Moins il y a d'interlocuteurs et plus il sera facile de vendre Invincible à Hollywood. Il rassure cependant son coloriste, cela ne change rien à ses droits et à ses intérêts financiers.

Et de fait, Crabtree reconnaît que Kirkman lui a versé ce qu'il lui devait pendant de nombreuses années.  Tout change cependant en 2020, lorsque le projet de série animée avec Amazon Prime se concrétise. Crabtree s'aperçoit qu'on ne lui donne pas les royalties qu'il serait en droit d'attendre. Kirkman lui répond alors qu'en tant que travail de commande, reconnu par le document qu'il a signée  2006,  son boulot sur la série ne peut recevoir les paiements dû à un co-créateur.  Interrogé alors sur le fait que tous les paiements ont pourtant été fait sur cette base entre 2006 et 2020, le scénariste répond qu'il s'agissait en fait de bonus qu'il appliquait à sa discrétion !

Crabtree a donc décidé de poursuivre Kirkman et sa société Robert Kirkman Llc pour qu'ils reconnaissent son statut de co-auteur, l'indemnisent de l'argent qu'il aurait dû toucher ainsi que des dommages et intérêts. Dans sa plainte (que Hollywood Reporter a pu se procurer), l'avocat qui représente Crabtree, Devin McRae, écrit : " La fraude et la tromperie sont devenues des pratiques commerciales courantes pour Kirkman et c'est apparemment là que réside sa véritable aptitude créative." McRae a la dent dure car ce n'est pas la première fois qu'il s'oppose à Kirkman. Il avait déjà représenté Tony Moore, le dessinateur des premiers épisodes de Walking Dead, quand celui-ci avait poursuivi le scénariste pour des motifs similaires.  Les deux parties ont d'ailleurs trouvé un accord à l'amiable il y a tout juste deux mois. Il semble donc que ce soit reparti pour un nouveau rodéo juridique entre Kirkman et McRae.

Couverture d'Invincible #50 par Ryan Ottley (Image Comics)

Image Comics
 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter