Alexandre Astier aurait-il cédé aux sirènes de MCU et autres dérivés ? Si le bon roi de Bretagne de la série Kaamelott n'a pas caché ne pas être très fan de la saga de Marvel Studios (bien qu'il fût un avide lecteur de la revue Strange en son temps), il semble que pour le final du premier grand film épique dérivé de sa célèbre série télé, l'auteur se soit fendu d'une petit scénette "cachée" pendant son générique, afin de bien faire comprendre aux spectateurs que Kaamelott - Premier Volet n'était qu'un bref apéritif sans saucisson annonçant d'autres suites (deux, selon les projets du bonhomme).

Attention, cet article va dévoiler une scène capitale de la fin de Kaamelott, Premier Volet. Merci de ne pas avancer plus loin dans votre lecture si vous tenez à conserver la surprise:

Description de la scène : après la défaite de Lancelot, retourné au cœur des ruines du château du roi Ban, un étrange individu encapuchonné rampe sur le sol enneigé. Il dévore une poignée de neige et se retourne face au ciel, le visage décomposé par ce qui semble être une forme de tristesse. Il s'agit de Méléagant, l'intrigant personnage omniscient qui hante Lancelot dans les livres 4 et 5 de la série et le mène sur le chemin de la vengeance, du pouvoir et de la folie.

La scène est un écho manifeste aux paroles du personnage au début du livre 5 :

"Quand je n'ai plus rien à faire ici, je me retire... Plus une goutte d'eau, plus un rayon de soleil... Je me dessèche de la tête aux pieds en un petit cadavre sous un tas de feuilles, et les saisons me survolent sans me soupçonner. Et puis un jour, la corneille raconte qu'elle a entendu au loin quelqu'un qui recommence à pleurer : "Guenièvre... Guenièvre...". Alors là, j'ouvre un œil, je rampe, mangeant la neige, léchant l'eau croupie... et mes ennemis tressaillent, car à me voir boire, ils comprennent que je suis de retour."

Totalement absent des événements du film, le sombre Méléagant (joué par Carlo Brandt) est LE plus grand mystère encore non élucidé de la saga Kaamelott. Personnage omniscient, probablement immortel (il était déjà là à Rome du temps où Arthur faisait ses classes), ses sombres intentions sont encore terriblement floues, si ce n'est qu'il manipule par le verbe Lancelot (et même Arthur) pour amener le royaume de Logres vers une apparente destruction.

Le personnage réapparait ici comme il l'annonce dans la série, juste après que Lancelot ait été vaincu et que soit apparut face à ce dernier une gigantesque silhouette fantomatique autour des ruines du château de son père. S'agit-il du fantôme de Ban ? Et son apparition est-elle liée au retour de Méléagant ? Difficile à dire. Toujours est-il que Méléagant, un personnage lugubre et sérieux en toute circonstances, semble intimement lié aux échecs de Lancelot et ne s'est pour l'instant jamais directement attaqué à Arthur ou Kaamelott. L'objet de ses machinations sera probablement révélé au cours du Second Volet.

La nature même de Méléagant n'est pas très claire dans l'histoire. Au-delà de son lien manifeste avec Lancelot, il semble se "réveiller" quand le royaume de Logres arrive à un tournant, comme une force naturelle visant à le plonger dans le chaos, ou peut-être à maintenir un équilibre entre les forces.

Comme Lancelot ne le mentionne jamais au cours du film, on peut supposer qu'il ne s'est pas manifesté depuis la défection d'Arthur et la prise de pouvoir de Lancelot. De plus, la série indique à plusieurs reprises que Méléagant connait bien les volontés divines, ou en tout cas, celles de "certaines "divinités.

Astier étant plutôt avare en détails sur ses intrigues, il nous faudra prendre notre mal en patience pour savoir ce que veut vraiment Méléagant. 

Kaamelott, Premier Volet, actuellement au cinéma.

Seigneur noir ambigu, Méléagant promet d'être l'un des principaux adversaires du Second Volet

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter