Jim Starlin, un des grands noms historiques de Marvel depuis les  années 70, a annoncé qu'il ne travaillerait plus pour la Maison des Idées. En cause, une brouille avec Tom Brevoort, concernant son personnage fétiche, Thanos.

Jim Starlin est un vétéran qui a commencé sa carrière chez Marvel Comics au début des années 70, d'abord comme dessinateur. C'est en tant que tel qu'il amènera sa création, le super-vilain Thanos,  dans le numéro 55 d'Iron Man (février 1973). En tant que scénariste/dessinateur, il marquera la série Captain Marvel (#25-34) en déroulant une longue intrigue où il oppose le héros à Thanos. Ce dernier sera également le vilain attitré d'Adam Warlock lorsque Starlin reprendra la série (Strange Tales #178-181, Warlock #9-15), se taillant ainsi la réputation d'un artiste spécialisé dans le "cosmique". Il marquera son temps en inaugurant la collection Marvel Graphic Novel avec son mythique album The Death of Captain Marvel. Bien évidemment, lorsque Starlin fera son retour chez Marvel au début des années 90 (après une escapade chez DC Comics), il fera revenir son personnage fétiche au sein de la série Silver Surfer (#34-50), en fera le héros d'une série limité en Prestige Format (Thanos Quest #1-2) et le conduira à être la figure principale d'une trilogie cosmique restée dans les annales: Infinity Gauntlet, Infinity War et Infinity Crusade. Des succès qu'il revisitera régulièrement à partir des années 2000 au travers de mini-séries comme Infinity Abyss, Marvel: The End ou Infinity Entity. Il écrira et dessinera les six premiers numéros de la première série régulière consacrée à Thanos en 2004, avant de se lancer, en 2014, dans une ambitieuse trilogie de Graphic Novel consacrée au Titan fou (Thanos: The Infinity Revelation, Thanos: The Infinity Relativity, Thanos: The Infinity Finale). Bref, on le voit, Starlin porte le personnage depuis plus de quarante ans. Il a façonné son image de nihiliste, fasciné par la mort, hanté par la quête des Gemmes de l'Infini, mais dont le plus grand ennemi reste lui-même.

Ces dernières années, pourtant, Starlin s'est trouvé relativement mis à l'écart du personnage, alors même que celui-ci se trouve mis en avant par ses apparitions dans les films du Marvel Cinematic Universe. " [Marvel] a clairement spécifié qu'ils n'étaient pas intéressés pour m'utiliser sur les séries liées aux films ou sur une série régulière, même si j'ai activement fait pression pour écrire cette dernière. Deux fois le job a échu à d'autres scénaristes, ce qui est parfaitement le droit  de la rédaction de Marvel", explique Starlin sur sa page Facebook. Beau joueur, il s'engage pour une nouvelle trilogie de Graphic Novel sur le personnage, en guise de lot de consolation. Dessiné par Alan Davis, le premier tome, Thanos: The Infinity Siblings, devait sortir en avril 2018. Entre-temps, Tom Brevoort (Éditeur Exécutif qui chapeaute l'essentiel de la branche super-héros classique de Marvel) donne son aval à un synopsis pour la série régulière, (actuellement animée par le scénariste  Donny Cates et le dessinateur Geoff Shaw). Problème, pour Starlin, son histoire et celle de du synopsis sont de principes similaires." [Brevoort] avait 200 pages de script et 100 pages dessinées sur ce projet [The Infinity Siblings] quand il a donné son feu vert à un plot indéniablement similaire." Avec un rythme mensuel,  l'histoire de la série régulière sera dans les bacs bien avant la fin de la trilogie. Pour Starlin, Brevoort a permis une certaine forme d'interférence à son projet, mais surtout, sa gestion du problème a été catastrophique. " Au début, Tom a nié avoir donné son approbation au plot.  Quand ça s'est révélé faux, il a changé son fusil d'épaule en disant qu'ils n'y avait pas de ressemblances entre les histoires. Comme ça ne prenait pas, sa version devint que tout ça n'était qu'un accident. Toutes ces excuses variables et autres formes de report ont fait perdre un mois pendant lequel l'équipe artistique de la série mensuelle s'était trop avancé pour changer quoi que ce soit. Tant pis pour moi. Donc je m'en vais."

Pour autant, Starlin ne crache pas dans la soupe et rappelle qu'il a toujours était bien traité par Marvel Entertainment. Espérons donc que la brouille (qui semble de toute façon ne viser qu'une seule personne) ne soit que temporaire et que Starlin pourra de nouveau travailler chez Marvel en toute quiétude.  En tout cas, à l'heure où le nouvel Editeur en Chef , CB Cebulski, ne parle que de respect pour les auteurs, voilà une bien mauvaise pierre à son jardin.

Thanos: The Infinity Siblings OGN

Thanos: The Infinity Siblings OGN

Source: Newsarama

Adam WarlockDonny CatesMarvel Comics

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter