Doctor Strange in the Multiverse of Madness sort aujourd’hui dans toutes les salles françaises et l’embargo est enfin levé depuis hier sur les critiques. Voici donc un petit florilège de ce qu’en pensent nos cousins américains :

Variety explique que : "le Strange de Cumberbatch finit par jouer le maître de cérémonie confus d'un film de poursuite psychédélique qui ne se calme jamais assez pour trouver son cœur émotionnel" mais loue le travail de Raimi sur le blockbuster.

De son côté, The Hollywood Reporter semble fatigué du concept de multivers, mais reconnaît que si le film n'est "jamais aussi sombrement bizarre que son titre le promettait, Madness commence à jouer davantage sur les points forts de Raimi – il est plus lâche, plus cinétique et occasionnellement loufoque malgré les grands enjeux – et à offrir quelques visions qui peuvent rester dans la tête des spectateurs".

USA Today n'a pas été trop impressionné, concluant en déclarant : "Le scénario de Michael Waldron visite beaucoup d'endroits et de genres, mais en devant servir la portée plus large du MCU, il manque un centre narratif fort pour correspondre aux performances solides et au style de film d'horreur." Mais Empire contredit cela en concluant : "Le film le plus dérangé et le plus énergique de Marvel jusqu'à présent, autant un retour gagnant pour le réalisateur Sam Raimi qu'un exercice à méga-budget dans la levée d'enjeux universels."

De nombreuses critiques suggèrent aux fans de modérer leurs attentes quant aux caméos massifs, et c'est ce que souligne Bleeding Cool. "Pour un film intitulé Multiverse of Madness, il n'y a pas beaucoup de "multivers" ou de "folie" à proprement parler", écrivent-ils. "Il y a différents univers, mais pas autant qu'on pourrait le croire". Ce que Digital Spy explique ainsi : "En vérité, il n'y a pas autant de sauts dans le multivers que l'on pourrait s'y attendre, et le film ne semble jamais gonflé ou trop long. Si vous recherchez deux heures de spectacle, il ne vous décevra pas et le décor du multivers est exploité au maximum, visuellement parlant."

Collider estime que "la nature interconnectée du MCU était autrefois l'une des forces de cet univers, mais qu'aujourd'hui, elle étouffe presque ce que Raimi essaie de faire ici", tandis qu'io9 s'empresse de souligner que, malgré quelques défauts dans le scénario, "ces touches d'horreur à la Sam Raimi et une performance d'enfer, peut-être la meilleure du MCU, de la part d'Elizabeth Olsen font que le voyage en vaut la peine". IGN ajoute qu’il y a "une partition incroyable, des performances rock, et les fans ne s'ennuieront jamais !".

Pour conclure, ComicBookMovie décrit Doctor Strange in the Multiverse of Madness comme le "film le plus sombre et le plus dévastateur du MCU", mais il prévient également que "les fans devront peut-être modérer sérieusement leurs attentes en ce qui concerne les Illuminati dont on parle tant".

Doctor Strange in the Multiverse of Madness sort aujourd’hui au cinéma.

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter