Ça y est, c’est donc officiel. Au terme d’un marathon de plusieurs mois de négociations, The Walt Disney Company vient d’acquérir une large part de la société de Rupert Murdoch, 21st Century Fox. La souris se paie le renard pour la modique somme d’environ 52.4 milliards de dollars.

Ce n’était plus un secret pour personne. Cela faisait plusieurs semaines que les négociations et les effets d’annonces allaient bon train concernant le rachat d’une très large part des actifs de 21st Century Fox, dont notamment le mythique studio de cinéma 20th Century Fox. Et Superpouvoir s’en était, bien sur, fait l’écho en détail. Lundi dernier, Comcast abandonnait définitivement les pourparlers, laissant toute latitude à Disney pour finaliser  la transaction. Sous réserve d’acceptation des actionnaires, ce sera finalement un gros chèque de 52.4 milliards de dollars que le géant de Burbank va signer (et en reprenant 13 milliards de dollars de dettes de la Fox à sa charge). Il récupérera ainsi les studios ciné et TV 20th Century Fox, les chaines des groupes FX Network et National Geographic, ainsi que celles du groupe Star en Inde et Sky en Europe. Enfin, avec ce rachat, Disney accède à un contrôle majoritaire d’Hulu, la plate-forme VOD, qui sera, à n’en pas douter, un excellent marchepied pour édifier sa propre plateforme streaming, promise pour 2019. Dans la foulée, Robert Iger, le P-DG de Disney, rallonge son contrat jusqu’en 2021 pour accompagner cette fusion. Enfin, concernant Fox, Rupert Murdoch a déjà annoncé qu’une nouvelle structure sera bientôt créée pour se focaliser essentiellement sur les activités TV (Fox News, Fox Broadcasting, Fox Business Network et les réseaux de chaines régionales et sportives) et continuer ainsi à capitaliser sur la marque Fox.

Enfin, bien sur, c’est aussi l’occasion pour Disney d’enrichir son porte-feuille de franchises. La société de Mickey récupère ainsi les droits d’exploitation cinématographique d’Aliens, Predator, Avatar, X-Men, Fantastic Four et de la trilogie originale de Star Wars. Alors que Coco caracole en tête des box office et que Star Wars VIII: Les Derniers Jedi semble bien parti pour faire de même, c’est un peu Noël avant l’heure au pays merveilleux de Disney. Maintenant, de nombreuses questions vont se poser quant à la gestion future de toutes ces licences.  Il fait peu de doute que Kathleen Kennedy va récupérer ce qui restait de Star Wars et que Kevin Feige va enfin pouvoir jouer avec les X-Men et les FF. Mais dans quelles conditions ? Quand aux autres licences, qui en aura la responsabilité ? Stacey Snider, l’actuelle P-DG de 20th Century Fox depuis moins d’un an, restera-t-elle en place ? Malgré la déception Aliens Covenant, la Fox faisait toujours confiance à Ridley Scott pour diriger une suite. Est-ce que ce sera toujours le cas ? Et quels interlocuteurs pour James Cameron lancé dans l’écriture et la production de pas moins de quatre suites à son film Avatar ? Autant de questions auxquelles la  Disney Company va devoir répondre dans les prochains mois si elle veut rentabiliser son achat de Noël et garder la confiance des geeks du monde entier.

Disney a racheté la Fox

Robert Iger et Rupert Murdoch

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter