Alors que Marvel Comics avait annoncé le retour de la mercenaire mutante sous la houlette de la scénariste Gail Simone, on ignorait qui serait aux dessins. Ce sera le dessinateur espagnol David Baldeón.

Baldeón fait ses débuts dans son pays natal avec Fanhunter avant de commencer une fructueuse carrière aux États-Unis. Remarqué sur la série Blue Beetle chez DC Comics, avant de s’attaquer à Robin, il travaillera pour Marvel sur des personnages comme Nomad et Nova auxquels son style cartoony s’accorde très bien. Avant de s’attaquer à Domino, il terminera la mini-série Spirits of Vengeance avec Victor Gischler.

Le dessinateur ibérique se dit très heureux de faire parti de l’équipe Domino.  » Je suis un fan du travail de Gail et cela fait longtemps que je veux travailler avec elle. Que ce soit avec un personnage comme Domino est la cerise sur le gâteau. » Il  espère retranscrire les traits de caractère du personnage à travers son dessin.  » Nous lui avons donné un nouveau look élégant et épuré qui joue de ses forces, de son histoire et de sa personnalité. En plus, cette série est complètement différente, en terme de style, par rapport à mes travaux précédents. C’est donc une chance d’explorer d’autres horizons. Ce sera un voyage intéressant ! »

De son coté, la scénariste Gail Simone est, elle aussi, très enthousiaste. L’arrivée de Baldeón lui a même permis de border un peu plus son projet : « Depuis que Marvel m’a demandé d’écrire Domino, je sentais qu’il y avait un truc qui m’attirait tellement chez elle, mais que je n’arrivais pas à nommer. Était-ce son obstination ? Son bagout ? D’autres personnages ont ses caractères, mais pour Domino, il y avait ce quelque chose qui la représentait vraiment et que je n’arrivais pas à retrouver, ce qui était très vexant. Que Chris Robinson, le super rédacteur, soit loué, il avait quelqu’un en tête pour le bouquin ! Quand nous avons commencé à recevoir les designs et les esquisses de David Baldeón Gonzalez, j’ai immédiatement su ce que j’essayais de trouver, parce que c’était juste en face de moi. C’est la malice. Domino a le sens de la malice, de pouvoir jouer très gros, même au pire moment. Elle est mortelle et elle le sait.(…) David était notre homme et je ne pouvais être plus heureuse. Il dessine de beaux personnages faisant des choses dégueulasses et c’est exactement les sensations que j’espérais. « 

Domino #1, écrit par Gail Simone, dessiné par David Baldeón. Couverture: David Baldeón, Greg Land. Sortie US: 11 avril 2018.

Domino #1, cover de David Baldeón

Domino #1 par David Baldeón (Marvel Comics)

Sketch de Domino réalisé par David Baldeón

Commission de David Baldeón (Marvel Comics)

Source: CBR

.