« Dans une nature sans paroles, il n’y a ni bien ni mal. Seulement la survie.

Ils ont régné sur la terre, dans les eaux, et dans les airs durant des millions d’années. Depuis la découverte des premiers fossiles, ils ont enflammé notre imaginaire. Découvrez la sauvagerie, la cruauté, et la beauté des créatures qui ont peuplé l’Afrique à l’ère du crétacé. Sans dialogues, sans un mot, Ricardo Delgado raconte les dinosaures. »

Au temps des reptiles, de Ricardo Delgado, a attisé ma curiosité lorsque j’ai entendu dire qu’il nous promettait une histoire sans mots. Il ne m'en fallait pas plus pour ouvrir la première publication de Paperback, le nouveau label comics de Casterman.

Derrière le design très « nineties » de la couverture on retrouve une (pré)histoire très développée malgré le manque de bulles. Le lecteur est d’ailleurs tenté de tourner les pages aussi vite que l’action se déroule, bien qu’il soit facile de s’y perdre. Il faudra donc prendre son mal en patience, pour profiter du subtil mélange de simplicité et de complexité dont font preuve les dessins de Delgado.

Au temps des Reptiles offre ainsi un florilège d’acteurs reptiliens : les ptérodactyles, les raptors, les paralititans… tous passent sous la mine du crayon de Ricardo Delgado. On a d’ailleurs droit à un récapitulatif des espèces représentées en fin de volume. Parmi cette pléthore de protagonistes, le spinosaure, qui apparaît dès la première page, fait office de personnage principal. À noter qu’aucun dinosaure n’est vraiment présenté comme étant gentil ou méchant : tous ont bien évidemment un territoire à protéger, un ventre à remplir et leurs raisons de se courir après. Cependant, grâce aux traits de personnalités qui transpirent des cases grâce à la narration très intelligente de Ricardo Delgado, on se prend à apprécier certains reptiles plus que d’autres.

Si on trouve de l’action en feuilletant la première publication de Paperback, le scénario n’est pas compliqué par les enjeux rocambolesques des comic books ordinaires. Non, Au temps des reptiles tient plus du documentaire animalier : la chasse et la survie sont au centre du livre, mais sont dépeints avec une telle précision, et avec une telle émotion que les fans de dinosaures ne pourront qu’être ravis. Avec Au temps des reptiles, Paperback signe une première publication qui, je l'espère, rencontrera plus de succès que ses protagonistes.

Au Temps des Reptiles, par Ricardo Delgado, Paperback (Casterman).

 

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter