Découvrez la critique de Clementine, le comics de l'univers de The Walking Dead de Tillie Walden ayant pour héroïne la Clementine que les fans du jeu vidéo connaissent bien.

Clémentine est une jeune fille indépendante, méfiante et débrouillarde, de 17 ans. À ce moment de sa vie, elle décide de reprendre la route, mais cette fois seule. Elle part pour le nord mais ce n'est pas sans mal qu'elle laisse derrière elle le jeune AJ, qu'elle connait depuis tout le temps, mais qui sera plus en sécurité là où il est plutôt que sur la route qu'elle s'apprête à prendre à nouveau. Elle préfère être seule pour éviter de voir les gens qu'elle aime mourir autour d'elle. Alors, bien évidemment qu'à 17 ans, survivre seule dans ce monde post-apocalyptique est une gageure. Mais la jeune fille est courageuse et ne manque pas de ressource malgré son handicap et son pied qui lui manque, remplacé par une prothèse qui lui pose souvent problème. Elle va croiser la route d'Amos, un adolescent qui vient d'un village Amish, avec qui elle va, malgré elle, faire un bout de chemin vers une mystérieuse station de ski dans le nord du pays.

The Walking Dead - Clementine : la critique

Whaou. Alors oui c'est le premier mot qui vient à l'esprit en débutant cette chronique parce que nous sommes ici en présence d'une BD véritablement atypique. C'est la fusion réussie entre un monde bien établi, celui de TWD, qui rencontre celui d'une artiste dont le terrain de jeu est à des milliers de kilomètres de l'apocalypse créé par Robert Kirkman. Pourtant, elle va narrer une belle et émouvante histoire qui pourrait se passer ailleurs et partout, mais qui va prendre toute sa dimension aux pays des zombies. L'expression le meilleur des deux mondes prend ici toute sa dimension.

Tout d'abord, il faut savoir qu'entre The Walking Dead et moi c'est un peu compliqué, c'est une relation "je t'aime, moi non plus." Je n'ai jamais lu les comics (honte à moi, je sais...), mais la première saison de la série télé est pour moi, juste un petit bijou, ce qui se faisait de mieux dans le genre série post-apocalyptique. Une ambiance pesante, des personnages intéressants et une histoire effrayante. Puis la saison 2 arrive avec cette quête improbable de la petite Sophia, qui se trouve finalement être dans la grange à côté de la ferme où sont nos héros, mais qu'ils vont chercher pendant (beaucoup) trop d'épisodes. Voilà tout ça pour ça... Mais la suite allait s'arranger puis les épisodes s'enchainent et se ressemblent un peu mais quelques uns sont des petits chefs-d'oeuvre, ce qui maintient la flamme entre nous deux. Puis les séries dérivées ont donné un peu de souffle à la franchise qui compte maintenant une série mère de onze saisons et six séries dérivées passées et à venir. C'est donc une série respectable. Bien sûr la série télé est adaptée de l'œuvre de Robert Kirkman qui comprend trente-trois tomes pour l'histoires principale et cinq tomes hors série dont un centré sur Negan, ou encore comme celui-ci, Clementine, centré sur une l'héroïne éponyme des jeux vidéo.

Comme beaucoup des héros des œuvres de Tillie Walden, les protagonistes sont pratiquement tous des adolescents. Et l'un des thèmes de Clementine est le (toujours) douloureux passage à l'âge adulte avec toute les difficultés que cela implique. Ceux qui connaissent et apprécient les jeux vidéo retrouveront avec plaisir Clementine, leur personnage favori. L'auteur donne ici où là quelques clins d'œils qui raccrochent cette histoire aux jeux vidéo. Mais bien évidemment, cet OVNI peut tout aussi bien se lire sans connaitre l'univers pixelisé et encore mieux sans connaitre la série de comics ou la série télé. C'est là qu'est tout le génie de l'auteur qui nous propose quelque chose de véritablement différent. À un moment donné, ce n'est plus du tout du The Walking Dead, c'est un conte à la Grimm, ces enfants perdus dans la montagne qui tentent de survivre, au froid, à eux-mêmes et bien évidemment aux autres. Alors heureusement qu'il y a quelques zombies qu'il faut trucider mais ils ne sont pas (ils ne sont jamais en fait) les principaux ennemis des protagonistes. C'est toujours l'autre, celui qui essaie aussi de survivre cet apocalypse de la meilleure manière qu'il le peux, même si cela est au dépend des autres.

Sincèrement, je ne connaissais pas Tillie Walden, mais il est indéniable que l'artiste a un talent fou. L'histoire est racontée avec beaucoup de finesse, de poésie, de sensibilité, d'humanité, de naïveté même si l'héroïne a les pieds – enfin celui qu'il lui reste – sur terre. C'est une histoire d'amitié, où on se jauge, se juge et où on finit par se faire confiance et d'accepter. Mais c'est aussi et surtout très sombre avec une atmosphère bien particulière de nuit, de neige... Un huis-clos terrifiant et haletant avec ce qu'il faut d'action et de bons sentiments. Le dessin est au diapason de l'ambiance glauque et sombre de l'histoire.

La seconde bonne nouvelle après la découverte de cette belle BD totalement envoutante, c'est d'apprendre que l'histoire de Clementine de la talentueuse et jeune Tillie Walden, publiée par Delcourt, sera une trilogie. On s'en délecte d'avance et pour faire un bien mauvais jeu de mot, vous l'avez compris, je suis mordu.

Walking Dead : Clementine, tome 1Contrebande
De Tillie Walden
Broché – 18,95€
Acheter sur : AmazonFNACCulturaBubble

Clementine, 17 ans, a appris à vivre dans un monde post-apocalyptique. Quand elle rencontre Amos, un adolescent amish, elle part avec lui jusqu'à une station de ski abandonnée dans le Vermont, où ils rencontrent un groupe d'adolescentes qui tentent de construire une colonie loin des rôdeurs.

Contient : Clementine Book One (Image, 2022)
Walking Dead : Clementine, tome 1 (Édition Collector Momie)Contrebande
De Tillie Walden
Relié – 18,95€
Acheter sur : AmazonCulturaBubble

Clementine, 17 ans, a appris à vivre dans un monde post-apocalyptique. Quand elle rencontre Amos, un adolescent amish, elle part avec lui jusqu'à une station de ski abandonnée dans le Vermont, où ils rencontrent un groupe d'adolescentes qui tentent de construire une colonie loin des rôdeurs.

Contient : Clementine Book One (Image, 2022)

Suivez-nous pour ne rien rater :

Tillie Walden

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter