Buffy contre les vampires est de retour le mois dernier chez Panini dans un hard reboot opéré par Jordie Bellaire et Dan Mora.

Le premier volume contient les cinq premiers chapitres d’une saga à suivre et replace les choses dans leur contexte. On retrouve donc Buffy à ses débuts au lycée de Sunnydale et on revit sa rencontre avec Willow et Alexander. Le groupe d’étudiants, épaulé par M. Giles (le bibliothécaire), affronte donc une menace vampirique dont l’étendue nous échappe encore, à la fin de ce volume d’introduction, mais qui augure une saga des plus passionnantes.

La série profite de ce fameux reboot pour se remettre au goût du jour et on obtient une histoire assez jeune, en fin de compte. La relation entre les personnages est rapidement définie, évolue d’une façon plutôt logique et le lecteur devient le spectateur d’une histoire sans pour autant qu’on le prenne par la main pour tout lui expliquer. Jordie Bellaire ne s’ennuie pas à nous montrer une première chasse, un rite d’initiation ou une quelconque passation. L’aventure commence au contraire presque in media res, à l’arrivée de Buffy dans le lycée. Rebondissement après rebondissement, on apprend que les premiers vampires du livre n’agissent pas seuls, et que Buffy aura vite besoin de ses amis si elle veut tirer cette affaire au clair.

Les traits de Dan Mora dépeignent les acteurs avec un réalisme parfois surprenant, tout en restant dans l’esprit cartoon du médium et les couleurs de Raúl Angulo s’y allient à la perfection, créant une sorte d’alchimie qui saura conforter les plus réticents. Le bémol de cette histoire, c’est que le prochain tome changera de dessinateur, et donc de style de dessin, et c’est toujours un peu dur de se faire au changement quand on a tant aimé les premiers chapitres d’une histoire dans un premier style.

Buffy contre les vampires est ce genre de franchises qu’on a connu enfant (ou un peu plus grand) à la télé, mais qu’on ne se voit pas forcément prendre en librairie version comic book. Un peu comme les Tortues Ninja ou les Power Rangers. Et pourtant, il serait vraiment dommage de passer à côté.

Traduit par Thomas Davier et lettré par Elleti, Buffy contre les vampires, tome 1 : L’enfer du lycée est sorti fin janvier chez Panini Comics, et vous le trouverez au prix de 16 €.

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter