L’équipe de Superpouvoir m’a proposé d’adapter pour leur site des articles que j’avais fait sur la place de la continuité dans le travail de Brubaker sur Captain America.

L’idée m’était venu car, après des années à défendre le personnage sur divers forum, il accédait à la reconnaissance grâce à la prestation de ce scénariste. Cependant, la plupart des lecteurs découvraient la série. Jusque là, ils avaient surtout rencontré le personnage dans Avengers ou en guest dans d’autres séries, là où le personnage peut parfois être un peu plus caricatural ou sert de contrepoids. Bref, ils s’imaginaient que Ed Brubaker réinventait la série et apportait parfois plus qu’il ne le faisait réellement.

Le run d'Ed Brubaker sur Captain America

Le scénariste a toujours dit qu’il était un grand fan de la série; le moins que l’on puisse dire est que ça se voit.

Tout cela n’a pas pour but de dire que l’auteur ne fait que répéter et n’invente rien: Pour moi, Brubaker non seulement innove mais il le fait en respectant le plus possible ce qui a été fait avant lui et il se sert des forces de la mythologie propre à la série pour avancer. Il doit parfois synthétiser des approches divergentes pour en garder une sorte de Best of ou bien moderniser certains aspects pour que le personnage reste en résonance avec le monde actuel.

Je vais donc évoquer pas mal de personnages mais aussi l’ambiance ou revenir sur des points qui reviennent souvent dans la série comme l’utilisation du cube cosmique par le Red Skull.
Je vais commencer par l’ambiance.

Je vous donne rendez-vous lundi. J’espère que ces articles vous plairont et je remercie Ed et toutes l’équipe de Superpouvoir pour m’avoir proposé de participer.

Merci aussi à comicsvf  et Comics & Heroes References  pour les correspondances VO/VF et à Forumcomics pour qui j’avais fait les fiches à la base.

.