Black Panther : la nouvelle bande-annonce
Star Wars VIII : Les Derniers Jedi, le trailer final
Justice League : la bande-annonce finale
Blade Runner 2049, la critique
Seven Sisters (What Happened to Monday), la critique

Proposé depuis quelques jours sur Ulule, Sparrow est une bande dessinée dans la lignée des comic books américains, associant le dessinateur Ig GUARA (Blue Beetle, Teen Titans, Arkham Knight et récemment Rose chez Image Comics), la coloriste Florence TORTA (Noob, Nocturnes Rouges), et le scénariste  ASH.

L’histoire se concentre sur Hope, une jeune cambrioleuse, qui n’est autre que la fille du Sparrow, un cambrioleur de légende. La jeune fille accompagne son père dans ses aventures nocturnes, mais ce dernier lui cache bien des secrets. Les choses ne vont pas s’arrangées le jour ou Sparrow va disparaître suite à sa rencontre avec une ancienne ennemie, la sanglante Calico.

Hope va donc devoir reprendre l’identité de son père, et se retrouve bien malgré elle prise dans une aventure qui lui fera traverser plusieurs mondes et univers, et lui permettra d’en apprendre un peu sur ses propres origines. Le titre se veut fun et orienté aventure, mélangeant des univers steampunk, fantasy, ou science fiction, et ne reniant pas non plus son coté sexy, Ig GUARA libéré de toute limitation propre au marché mainstream américain,  se fait clairement plaisir avec l’héroïne.

A l’occasion de la promotion du projet, disponible dans un premier temps sur Ulule dans une version collector accompagnée de pas mal de bonus (dont des illustrations de Stéphane Louis &  Véra Daviet, Eduardo Pansica, Renato Camilo, Jessica Jung et pas mal d’artistes surprise non dévoilés encore), l’équipe créative derrière le projet s’est prêtée à une interview.

Mais auparavant, la bande annonce du projet et quelques images :

Video Thumbnail

 

ASH

Superpouvoir : Bonjour ASH, Tu es donc le scénariste de Sparrow et en charge du projet de ce comic, pourrais-tu nous décrire ce qu’est Sparrow et ce que ce projet représente pour toi ?

ASH : Sparrow, c’est un projet de comic book comme j’ai toujours eu envie d’en mener, une histoire sympa, autour d’une héroïne, “Hope”. Fun, vivante, qui cherche à retrouver son père, le plus grand voleur de tous les multivers, ce qui va bien sur lui attirer pas mal d’ennui et aussi lui permettre de mieux connaitre qui elle est, et ce qu’elle veut, un titre qui s’éloigne des récits sombres et durs, pour replacer l’aventure et l’émerveillement sur un ton plus léger que ce que je peux lire chez certaines grandes maisons d’éditions américaines, c’est aussi l’envie de voir des gens qui n’auraient pas eu la possibilité de se rencontrer, travailler ensemble en  se faisant plaisir , sans contrainte juste celle de proposer un bon moment à ses lecteurs et lectrices. Et il ne faut pas se mentir, j’ai envie de faire une bande dessiné Française, imprégnée des codes du comic, mais Sparrow aurait pu être fait dans n’importe quel pays, IG le dessinateur est brésilien, il travaille principalement pour DC, Marvel et Image , Florence TORTA la coloriste est Française, elle bosse sur Sentai School, Nocturnes Rouges, et tellement de titres et de genres différents que on ne peut absolument pas la cantonner à un seul univers et moi je suis Chti de cœur, Parisien de boulot, et aussi poilu qu’un ours, on ne peut pas faire plus multiculturel pour le coup.
Sparrow, c’est donc un projet  multiculturel. Un brassage de talent ou on s’éclate, je ne peux pas être plus chanceux.

 

Superpouvoir : Du point de vue du scénario et de l’histoire de Sparrow, racontes nous un peu comment t’es venue l’idée, et qu’elle a été ton processus de création, as-tu eu des influences en particulier, y a-t-il eu des moments où tu t’es dit non ça ne va pas je recommence, ou bien tu avais ton histoire que tu voulais raconter comme cela depuis longtemps ?

ASH : J’ai appris à lire avec une vieille parution LUG qui trainait dans la chambre de mon frère, “Spidey 3” ( autant dire que je suis vieux, ça ira plus vite), J’ai donc grandi avec des comics, vers mes 8/9 ans j’avais rassemblé pas mal de titres paru en français, vers 8/9 ans, je tombe sous le charme du John Byrne/Chris Claremont  dans X-men, le dessin élégant, dense, d’une forme de réalisme posé, avec un storytelling d’une fluidité incroyable m’a bluffé , puis est arrivée Kitty Pryde, une héroïne jeune, bien écrite, installé dans l’époque , vivante, pas la langue dans sa poche, magnifié par le génial Paul Smith. Ça a été le moteur : un jour je ferai un comic et je créerai “MA” Kitty Pryde. Après tout ça s’est bien sur enrichi, j’ai été influencé par des auteurs et artistes divers, Franck Miller, Alan Moore, Louise Simonson, Colleen Coover, Bill Watterson.Pour l’écriture, je suis un bordélique, j’écris un premier jet, j’y reviens, je le redécoupe, j’efface, je place des copier-coller, je fais des arborescences, que je ne respecte pas, j’écris des versions alternatives. Si un script traine trop longtemps, j’y reviens 1000 fois. Je suis frustré par le processus d’écriture que je trouve trop lent par rapport à mes idées ou envies, je trimballe un téléphone avec stylet pour écrire ou griffonner dessus juste pour ça. Sparrow je savais que je voulais raconter ce type d’histoire depuis longtemps. Après avoir discuté avec IG GUARA qui voulait sortir du circuit classique US pour un break, je me suis assis devant le pc du bureau, j’ai réfléchit à des anciennes idées que j’avais eu, j’ai écrit, et les 13 premières pages sont sortis d’un coup. Je l’avais. Le reste a suivi.

 

 

Superpouvoir : Peux-tu nous raconter comment et pourquoi tu as choisi de travailler avec IG GUARA BARROS et Florence TORTA sur Sparrow? Tu connaissais leur travail avant ? C’était un choix évident pour toi ?

ASH : IG, je l’ai découvert dans Lockjaw and the Pet Avengers, ce genre de titre ce n’est pas le genre de truc facile à dessiner, dans ce titre les héros c’était  cat Hairball le chat, Lockheed, the faucon Redwing, la grenouille/thor Throg etc… le genre de projet, tu te dis, ok, c’est pas les X-men et ça sent pas l’Eisner Awards, mais il y a mis une telle énergie, l’histoire et la mise en page passe tellement tout seul, ça m’a plu. Du coup je suis allé voir ce qu’il faisait d’autres, j’ai vu comme son trait évoluer rapidement sa technique devenir de mieux en mieux, je suis devenu fan. IG j’ai senti le talent pas assez connu qui n’avait pas forcement les bons encreurs ou coloriste. J’ai été l’aborder par le web, on a papoté, on est devenus amis, on a échangé nos idées, j’ai vu des pins up incroyables, des sketchs qu’il n’a jamais publiés, il m’a montré son process. Ses story-boards sont juste hyper lisible, hyper confortable pour un scénariste.  Du coup on a eu envie de bosser ensemble.Florence, je connaissais son travail, je cherchais quelqu’un pour la couleur, mais tous les essais que j’avais fait faire étaient jolis mais ça ne ressortait pas du lot. IG ne voulais pas que ses pages soient encrées. J’ai rencontré Florence par un ami commun, elle a été d’accord pour essayer, à relever le défi haut la main, j’ai arrêté de chercher.

 

Superpouvoir : Le projet est en cours de financement sur Ulule, pourquoi le choix d’un crowdfunding ?

ASH : L’idée que je me fais de la BD, j’avais envie de laisser une grande liberté aux artistes, ils font ce qu’ils veulent. Moi j’ai bossé pour une grosse enseigne de vente de médias culturels, je suis en couple avec une dessinatrice, mes connaissances sont dans la BD, je n’avais pas envie de m’enfermer, de faire des contraintes de dates, de censure, de doute, on a fait Sparrow librement, dans le fun, dans l’exigence de nous-même, mais pour que les gens aiment. Il me paraissait logique que les gens soit les premiers à pouvoir y accéder, hors des circuits de distributions trop classiques qui se fait parfois une marge aux détriments des artistes comme des lecteurs. Et C’est aussi se garantir pour le futur. Sparrow se décomposera en plusieurs arcs scénaristiques mais chaque arc se fait en 2 volumes.  Une aventure de Hope, c’est 2 volumes d’une quarantaine (ou un peu plus) de pages. Si les lecteurs  n’ont pas envie d’une histoire fleuve, ils pourront couper et y revenir selon l’aventure. La trame principale se développera en fond, mais il n’y aura pas 3 volumes pour ci, 4 volumes pour ça. On sait ce qu’on achètera. Le crowdfunding  garantie l’obtention du volume 1 et  la parution du volume 2 tout en permettant aux gens de recevoir une édition collector du  dit numéro 1 chez eux avec pas mal de belles exclus.

 

Superpouvoir : Si tu pouvais décrire Sparrow en 3 mots, ce seraient lesquels ?

ASH : IG va m’en vouloir, je vais lui piquer une formule: Que de l’amour.

 

 

IG GUARA

Superpouvoir : Bonjour IG, tu es le dessinateur de Sparrow, peux-tu nous raconter comment tu es arrivé sur ce projet, pourquoi tu as décidé de travailler dessus et ce qui t’a motivé ?

IG GUARA : Bonjour, alors pour tout vous dire, je suis entré tout d’abord en contact avec ASH. Il a vu mon travail, et m’a demandé des commissions.
On a beaucoup parlé ensemble, et on s’est rapidement aperçu que nous avions plein de choses en commun.
Du coup on a vite pensé que ce serait super de travailler ensemble sur un projet… et du coup nous sommes devenus amis.

 

Superpouvoir : Tu travailles ou a travaillé pour DC Comics, Marvel, Image Comics… Qu’est-ce qui change pour toi de travailler sur Sparrow, avec des artistes européens comme ASH et Florence TORTA ?

IG GUARA : En ce qui concerne Sparrow, le processus de travail est plus un partenariat, une sorte de travail en collaboration, avec beaucoup d’échanges et de discussion.
On est vraiment tous un peu créateurs dans ce comic, chacun apporte sa partie, son travail, ses idées.
On a vraiment beaucoup de respect les goûts et le travail des uns et des autres.
Vous pouvez réellement voir une partie de NOUS dans ce comic book.

 

 

Superpouvoir : Justement peux-tu nous dire quelle partie de toi tu mets dans Sparrow, quelles sont tes influences (style, musique…), et est-ce que tu peux vraiment t’exprimer comme tu le souhaites dans Sparrow ?

IG GUARA : Il y a vraiment beaucoup de moi dans Sparrow, comme d’ASH et de Florence TORTA. On met tous vraiment des parties de nous dans ce projet.
En ce qui concerne mes influences, j’en ai pas mal, ça va de l’esthétique du Punk-rock à certains manga et films. Mais surtout, Sparrow reflète exactement le style d’histoire et de personnages que j’aime le plus !

 

Superpouvoir : Qu’est-ce que Sparrow, en tant que comic book et en tant que projet, représente pour toi ?

IG GUARA : Pour moi, c’est avant tout un travail d’amitié et d’amour.
c’est une histoire dans laquelle je peux être libre, libre de dessiner comme j’aime et comme je suis, sans peur d’expérimenter, avec de vrais partenaires et amis !

 

Superpouvoir : Si tu pouvais décrire Sparrow en 3 mots, ce seraient lesquels ?

IG GUARA : SEXY, ACTION, FUN! Ou alors FOLIE, ACTION, FUN! Pour ça je vous laisse choisir ce que vous préférez

 

 

Florence TORTA

Superpouvoir : Bonjour Florence, nous te retrouvons à la couleur sur Sparrow, peux-tu nous raconter comment tu es arrivée sur le projet, ce qui t’a plu, et ce qui t’as motivé rejoindre ASH et IG ?

Florence TORTA : Et bien comme l’a expliqué ASH nous avons un ami commun qui nous a mis en contact.
Pour le reste rien de plus simple, j’ai vu des pages et le scénario et j’ai accroché immédiatement!
De plus le format comics est un format pour lequel je n’avais pas encore travaillé donc on peut rajouter un certain coté “challenge” qui n’est jamais déplaisant pour essayer de nouvelles techniques et des recherches diverses. Si vous rajoutez à cela une super rencontre humaine et bien tous les ingrédients étaient réunis pour attaquer le projet.

 

Superpouvoir : Nous pouvons voir ton travail de coloriste sur plusieurs œuvres dans plusieurs style d’ailleurs, est-ce que travailler sur Sparrow est différent de ce que tu fais habituellement ? Est-ce que tu l’as abordé d’une autre manière ? Raconte-nous un peu comment ça se passe pour toi de coloriser Sparrow.

Florence TORTA : Travailler sur Sparrow est différent car je n’avais jamais travaillé sur le dessin d’IG, ça a l’air idiot dit comme ça mais à chaque dessinateur sa mise en couleur. On ne peut pas se contenter d’une simple “recette” qu’on applique à chaque projet sans lui donner une personnalité propre. J’aime pouvoir me dire que chaque palette correspond à un univers bien précis. ASH et IG m’ont encouragés à ne prendre en compte que mes envies, ne pas me donner une référence précise; il n’est pas question de faire un album “à la manière d’un tel qui a le vent en poupe” mais tout simplement de faire un bon album.Coloriser Sparrow, c’est donc beaucoup de recherches et aussi le fait de prendre en compte quelques données techniques. IG n’encre pas, je dois donc travailler sur un crayonné ce qui demande une autre manière de faire mais qui m’a poussé à travailler avec d’autres pinceaux, régler mes saturations différemment (le noir n’existe pas, cela change le reste des valeurs des couleurs)… et c’est formateur.

 

 

Superpouvoir : Peux-tu nous dire ce que Sparrow représente pour toi, ce que ce comic book t’inspire ?

Florence TORTA : Un projet intéressant, hybride et plein de challenges ! Je pourrais broder mais ces quelques mots résument le tout ! et ça m’inspire bien sûr de me dépasser pour rendre justice au travail d’ASH et IG.

 

Superpouvoir : Travailler sur Sparrow semble permettre d’avoir une grande liberté artistique, en est-il de même pour toi, et cela te permet-il d’apporter toute l’étendue de ta palette créatrice au projet ?

Florence TORTA : Dans l’état actuel des choses je me sens très libre sur Sparrow, j’apporte tout ce que je peux; dans la mesure où j’apprends tous les jours et que plus on avance dans un univers plus on est à même de le représenter correctement. J’espère que, plus les pages vont avancer, plus je vais pouvoir faire mieux ! Et peut-être même changer de style de colorisation parfois.

 

Superpouvoir : Si tu pouvais décrire Sparrow en 3 mots, ce seraient lesquels ?

Florence TORTA : Aventure (des héros), aventure (des auteurs) et fun.
On souhaite bonne chance au projet ! Et pour ceux qui souhaitent en savoir plus, ou même participer : https://fr.ulule.com/sparrowcomics/